Hydrocarbures Eni voit son bénéfice net doubler à 13,8 milliards d'euros en 2022

afp

23.2.2023 - 12:01

Le géant italien des hydrocarbures Eni a annoncé jeudi avoir plus que doublé son bénéfice net en 2022 à 13,8 milliards d'euros (13,6 milliards de francs), grâce à la flambée des prix de l'énergie dans la foulée de l'invasion de l'Ukraine par la Russie.

Le géant pétrolier transalpin aussi a profité l'an dernier de l'envol des prix des hydrocarbures pour dégager des bénéfices indédits. (archive)
Le géant pétrolier transalpin aussi a profité l'an dernier de l'envol des prix des hydrocarbures pour dégager des bénéfices indédits. (archive)
ATS

afp

23.2.2023 - 12:01

Ce résultat est cependant légèrement inférieur au consensus des analystes du fournisseur d'informations financières Factset Estimates, qui tablait sur un bénéfice de 14,02 milliards d'euros.

Eni a profité l'an dernier, à l'instar de l'ensemble des groupes pétroliers, de l'envolée des cours des hydrocarbures, qui s'est cependant tassée au dernier trimestre.

Le bénéfice net ajusté – un indicateur scruté de près par les marchés car il exclut des éléments exceptionnels – a triplé, passant à 13,3 milliards d'euros.

Au quatrième trimestre, le groupe a subi une baisse de 84% de son bénéfice net à 550 millions d'euros, restant nettement en dessous des attentes des analystes qui prévoyaient 2,46 milliards d'euros.

Le bénéfice trimestriel a été grevé par des dépréciations d'actifs de 0,9 milliard d'euros et une contribution de 0,7 milliard d'euros dans le cadre de la taxe sur les «surprofits» des géants énergétiques instaurée par l'Italie pour soutenir familles et entreprises face à l'envolée des prix.

Eni a enregistré «d'excellents résultats financiers» et a contribué «à la stabilité de l'approvisionnement énergétique de l'Italie et de l'Europe» en diversifiant les fournisseurs, a commenté le PDG d'Eni, Claudio Descalzi, cité dans le communiqué.

Le chiffre d'affaires d'Eni a bondi de 73% à 132,2 milliards d'euros en 2022, un résultat nettement supérieur aux attentes des analystes qui tablaient sur 117,7 milliards d'euros.

Les résultats d'Eni surviennent en plein débat sur les bénéfices record des majors pétrolières, dégagés en pleine urgence climatique et crise du pouvoir d'achat des ménages.

Seul bémol, la production d'hydrocarbures d'Eni a baissé de 4% à 1,61 million de barils par jour (mbj) en 2022, alors qu'elle était attendue à 1,63 mbj.

Le prix du baril de Brent de la mer du Nord s'est élevé à 101,19 dollars en moyenne en 2022, en hausse de 43%, indique le groupe.

afp