Près de 25 % de cas suspects supplémentaires en 2020

clsi, ats

20.9.2021 - 10:02

Le nombre de cas suspects en matière de fraude à l'assurance a significativement augmenté en 2020, avec une hausse de près de 25%. La Suva a examiné plus de 2200 cas suspects et évité le versement injustifié de 12,6 millions de francs de prestations. Un montant plus bas par rapport à celui de l'année dernière.

clsi, ats

20.9.2021 - 10:02

Der Eingangsbereich des SUVA Hauptsitz in Luzern anlaesslich der Bilanzmendienkonferenz am Freitag, 18. Juni 2021.(KEYSTONE/Urs Flueeler).
Les types de fraudes sont de plus en plus diversifiés, constate la Suva.(image d'illustration).
KEYSTONE

Sur un total d'un peu plus de 222'000 cas, 2236 cas suspects ont été examinés en 2020, indique la Suva lundi dans un communiqué. Le nombre de cas clos avec soupçon de fraude confirmée s'élève lui à 478, contre 520 en 2019.

Le montant économisé est également plus bas par rapport à l'année précédente avec le versement de 12,6 millions de francs de prestations évité contre 17,1 millions en 2019. La pandémie de coronavirus, entravant parfois les investigations, explique cette diminution, selon la caisse nationale d'assurance. Le montant économisé en moyenne par cas se chiffre à 26'360 francs, contre 24'700 francs l'année précédente.

Les types de fraudes sont de plus en plus diversifiés, constate par ailleurs la Suva. Une part minime de fournisseurs de prestations, comme les médecins et les hôpitaux, effectuent sciemment des décomptes imprécis ou erronés. La caisse cite en exemple le cas d'un médecin qui décomptait plus de 24h de travail par jour et établissait des factures pour des jours où il était en vacances.

Depuis l'introduction des mesures de lutte contre la fraude en 2007, plus de 194 millions de francs de paiements injustifiés ont pu être évités.

clsi, ats