Harvey Weinstein, accusé de harcèlement sexuel, se met en congé

ATS

5.10.2017 - 22:41

Los Angeles

Le producteur Harvey Weinstein, l'un des plus puissants d'Hollywood, a présenté jeudi ses excuses et a déclaré se mettre en "congé" à la suite d'une série d'accusations de harcèlement sexuel. Elles ont été révélées dans une enquête du New York Times.

"Je réalise que la façon dont je me suis comporté avec des collègues par le passé a causé beaucoup de douleur, et je m'en excuse sincèrement", a déclaré Weinstein dans un communiqué adressé au New York Times à la suite de la parution de cette enquête jeudi.

Le puissant producteur de "Gangs of New York", qui lui a valu une nomination à l'Oscar du meilleur film, ou de "Shakespeare in love", lauréat de ce prix prestigieux en 1999, est accusé par une série de femmes.

L'actrice vedette Ashley Judd affirme notamment qu'il y a vingt ans, alors qu'elle était venue le voir pour un petit-déjeuner de travail, il l'a faite monter dans sa chambre d'hôtel où il l'a reçue en peignoir. Il lui aurait alors demandé s'il pouvait la masser ou si elle pouvait le regarder prendre une douche, d'après le quotidien.

Le co-fondateur des maisons de production Miramax ("Pulp Fiction", "Sexe, mensonges et vidéos", "The Crying game") et de The Weinstein Company, a accumulé les récompenses les plus prestigieuses du septième art, à Cannes ou aux Oscars notamment.

Face à ces accusations choc, les réactions commençaient à pleuvoir. L'actrice, auteure et réalisatrice Lena Dunham a notamment tweeté: "Les femmes qui ont choisi de parler de leur expérience de harcèlement par Harvey Weinstein méritent notre admiration. Ce n'est pas marrant ou facile. C'est courageux".

Retour à la page d'accueil

ATS