La Fed pessimiste Juguler l'inflation sans sacrifier l'économie paraît très compliqué

ATS

25.2.2023 - 02:56

L'économie américaine pourrait avoir bien du mal à échapper à la récession, selon un rapport de la Fed vendredi. Il n'existe pas de précédent historique, où une banque centrale a réussi à combattre l'inflation sans «sacrifice économique ou récession substantielle».

La Fed devra resserrer considérablement sa politique pour atteindre son objectif d'inflation d'ici à la fin de 2025, estime le rapport (archives).
La Fed devra resserrer considérablement sa politique pour atteindre son objectif d'inflation d'ici à la fin de 2025, estime le rapport (archives).
ATS

ATS

25.2.2023 - 02:56

Citant des cas historiques de «désinflation» remontant à 1950 dans les principales économies, le rapport conclut que les banques centrales «auront probablement du mal à atteindre leurs objectifs de désinflation sans sacrifier de manière significative l'activité économique».

Ce rapport, préparé par des économistes dans le cadre d'un séminaire organisé à New York par la Booth School of Business de l'université de Chicago, estime que la banque centrale américaine (Fed) «devra resserrer considérablement sa politique pour atteindre son objectif d'inflation d'ici à la fin de 2025». L'inflation est repartie à la hausse en janvier, à 5,4% sur un an, selon l'indice PCE publié plus tôt vendredi, privilégié par la Fed et qu'elle veut ramener autour de 2%.

Fin des années 1970

L'économie est en effet restée solide, malgré les hausses de taux auxquelles procède la Fed depuis près d'un an, pour renchérir le coût du crédit et, ainsi, faire ralentir la consommation et donc la pression sur les prix.

L'analyse a identifié des parallèles entre le climat actuel et celui de la fin des années 1970, lorsque l'ancien président de la Fed, Paul Volcker, avait drastiquement augmenté les taux d'intérêt pour contrer la flambée de l'inflation. Et, comme il y a 40 ans, la Fed n'a pas réagi suffisamment tôt, indique le rapport.

L'affaire Volcker «montre à quel point la désinflation peut être coûteuse une fois qu'une banque centrale a perdu sa crédibilité pour contrôler l'inflation», écrivent les auteurs du rapport, rappelant que cela avait conduit à un chômage supérieur à 10% dans les années 1980.

Jusqu'à présent, le marché de l'emploi s'est cependant montré solide, avec un taux de chômage au plus bas, à 3,4% en janvier, et toujours un manque de main-d'oeuvre. Cependant, la nature «sans précédent» de la pandémie de Covid-19 rend la période actuelle distincte, a souligné Philip Jefferson, l'un des gouverneurs de la Fed, lors de ce séminaire.

Les modèles économiques, «bien qu'encore utiles à bien des égards, sont plus difficilement applicables» et «doivent être utilisés avec une interprétation et un jugement prudents», a-t-il mis en garde, alertant sur la nécessité d'"un examen minutieux des données en temps réel».

ATS