L'Autriche croule sous la neige

11.1.2019 - 16:57, ATS

Le séjour de sports d'hiver d'un groupe de collégiens allemands en Autriche s'est terminé vendredi, à défaut de ski, par une évacuation en hélicoptère militaire. Ils étaient confinés depuis une semaine dans leur auberge en raison des chutes de neige record.

L'armée autrichienne a indiqué avoir envoyé deux hélicoptères pour permettre aux 66 élèves et enseignants des environs de Dortmund (ouest de l'Allemagne) de quitter la station de Kasberg in Grünau (centre de l'Autriche) où ils étaient arrivés samedi pour un séjour de ski rapidement avorté en raison des mètres de neige tombés sur une grande partie du pays.

La station de Kasberg, comme plusieurs autres stations autrichiennes, est à l'arrêt depuis plusieurs jours du fait des risques d'avalanche, de chutes d'arbres ou des coupures d'électricité.

Jusqu'à trois mètres de neige, et même plus par endroits, sont tombés dans l'ouest et le centre de l'Autriche depuis jeudi dernier. Les installations de la station de ski de Loser, en Styrie (centre), à 1500 mètres d'altitude, ont totalement disparu sous cinq mètres de neige.

L'armée en renfort

Quelque 500 soldats étaient sur le terrain vendredi pour dégager les toitures et les routes dans les localités où la situation est le plus critique. Un millier de soldats supplémentaires sont prêts à intervenir en cas de besoin, a indiqué le gouvernement. Ils procèdent également à des opérations d'évacuation d'urgence dans des localités isolées depuis plusieurs jours.

Le risque d'avalanches spontanées reste extrêmement élevé et les habitants de quelques quartiers d'Innsbruck, capitale du Tyrol entourée de montagnes, ont été priés de protéger portes et fenêtres de leurs habitations.

Comme d'autres localités de la région, la fameuse station de ski de Garmisch-Partenkirchen a déclaré l'état de catastrophe naturelle. Un garçon de neuf ans est décédé jeudi, écrasé par un arbre qui a cédé sous le poids de la neige.

Retour à la page d'accueil

Plus d'articles