Tourisme

L'hôtellerie suisse poursuit son rebond en mai

al

5.7.2021 - 10:14

L'hôtellerie suisse a poursuivi son rebond en mai, au bénéfice d'une période de comparaison particulièrement favorable. Le secteur a enregistré pendant la période sous revue 2 millions de nuitées, une envolée de 213% comparé à mai 2020.

al

5.7.2021 - 10:14

En mai, le Tessin a fait le plein de nuitées, suivi par la région bernoise et le Lac des Quatre-Cantons (archives).
ATS

La hausse en mai fait suite à une envolée de 802% en avril et de 47,1% en mars, des mois diversement affectés par la pandémie pour leurs périodes de comparaison respectives en 2020.

Les hôtes helvétiques ont représenté la vaste majorité des clients avec 1,7 million de nuitées (+196,8%), alors que les visiteurs étrangers n'ont été que 352'593 (+321,3%), a indiqué lundi l'Office fédéral de la statistique (OFS).

Ce sont surtout les touristes des pays voisins qui sont retournés en Suisse, principalement en provenance d'Allemagne, de France et d'Italie. En matière de destination, le Tessin a fait le plein de nuitées, suivi par la région bernoise et le Lac des Quatre-Cantons.

Sur la période de janvier à fin mai, la progression s'est inscrite à 7,3% avec un total de 9,1 millions de nuitées. Dans le détail, les visiteurs locaux ont enregistré un bond de 57%, alors que les touristes étrangers se sont repliés de 54,4%.

Près de la moitié des recettes perdues en 2020

Le secteur touristique suisse a été lourdement impacté par la pandémie de Covid-19. Le virus et les mesures sanitaires adoptées pour y faire face ont élagué de 47,8% les recettes de la branche l'an dernier. Les 9,4 milliards de francs de revenus réalisés correspondent au niveau du secteur au début des années 1990, avait indiqué l'OFS fin juin.

Mais l'optimisme prévaut. «La demande des résidents suisses pour des vacances dans leur pays est à nouveau très importante», s'était réjoui Suisse Tourisme fin juin. L'organisation s'attend cette année à ce que 95% des nuitées de 2020 soient enregistrées, ce qui correspond à un manque à gagner de 1,2 million de nuitées représentant une valeur ajoutée de 250 millions de francs.

al