Marché du travail

L'incertitude grandit chez les seniors

ATS

28.9.2020 - 12:47

L'incertitude grandit chez les salariés âgés de plus de 50 ans, alors que la pandémie de coronavirus a de lourdes répercussions sur l'emploi (archives).
Source: KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

L'incertitude grandit chez les salariés âgés de plus de 50 ans, alors que la pandémie de coronavirus a de lourdes répercussions sur l'emploi.

Le maintien de l'activité professionnelle des seniors est d'autant plus important que le marché du travail fait face en Suisse à une pénurie chronique de main d'oeuvre qualifiée, selon une étude publiée lundi.

«Nous ressentons quotidiennement l'incertitude croissante des cadres et dirigeants de plus de 50 ans», ont indiqué le spécialiste du développement de carrière von Rundstedt et la publication spécialisée HR Today, après avoir effectué dans toute la Suisse un sondage auprès de 791 sociétés et 1053 cadres seniors dans divers secteurs économiques.

Dans le cadre de la transformation numérique, ces salariés ont de plus en plus de mal à rester intégrés au marché du travail.

Evolution démographique

Selon von Rundstedt, il est important de conserver l'activité professionnelle des plus de 50 ans en raison de l'évolution démographique et du manque de main d'oeuvre qualifiée.

Malgré ces difficultés, les auteurs de l'étude, réalisée entre avril et août, n'ont pas constaté de cas concret de discrimination de cette tranche d'âge. Les entreprises mettant l'accent sur l'égalité des chances, les difficultés que rencontrent les plus de 50 ans sont essentiellement d'ordre structurel.

«Il existe vraisemblablement des obstacles d'ordre structurel et culturel et des problèmes auxquels font de plus en plus face les professionnels plus âgés», souligne l'étude.

Retour à la page d'accueil

ATS