L'Irlande exige un test négatif avant toute arrivée

ATS

12.1.2021 - 21:39

Les arrivants en provenance des pays jugés le plus à risque devront restreindre leurs mouvements pendant 14 jours, restrictions qui peuvent cependant être levées sur présentation d'un deuxième test PCR effectué plus de cinq jours après l'arrivée (Archives).
ATS

L'Irlande va exiger un test PCR négatif au coronavirus pour tous les voyageurs arrivant sur son sol, a annoncé mardi soir le gouvernement. La mesure entrera en vigueur samedi.

Le test devra avoir été effectué dans les 72 heures avant l'arrivée, a précisé le gouvernement irlandais dans un communiqué, instaurant à son tour une mesure déjà en vigueur dans plusieurs pays.

Les passagers en provenance de Grande-Bretagne et d'Afrique du Sud, où des variants du virus ont été détectés, devront en outre rester 14 jours à l'isolement, même s'ils effectuent un deuxième test après leur arrivée.

Les arrivants en provenance des pays jugés le plus à risque (classés rouge et gris par l'Union européenne) devront quant à eux «restreindre leurs mouvements» pendant 14 jours, restrictions qui peuvent cependant être levées sur présentation d'un deuxième test PCR effectué plus de cinq jours après l'arrivée.

Un confinement ordonnant à la population de rester chez elle avec toutefois quelques exceptions est en vigueur dans le pays de cinq millions d'habitants, qui avait enregistré mardi 2397 morts et 155'591 cas de coronavirus.

Confronté à une forte hausse de la propagation du virus, l'Irlande est actuellement le pays où le taux d'incidence est le plus élevé, avec lundi 1288 nouveaux cas confirmés par million d'habitants (en moyenne lissée sur sept jours), selon les données compilées par l'université d'Oxford.

Retour à la page d'accueil

ATS