Selon les experts La BNS pourrait reverser ses bénéfices... en 2027

al

7.2.2023 - 11:41

Après avoir fait l'impasse sur la redistribution de ses bénéfices en 2022, la Banque nationale suisse (BNS) pourrait bien devoir attendre jusqu'en 2027 avant de procéder à de nouveaux reversements à la Confédération et aux cantons.

Début janvier, l'institut d'émission avait indiqué qu'il ne pourra pas procéder à la distribution d'un bénéfice au titre de l'exercice écoulé, en raison d'une perte d'environ 132 milliards de francs subie 2022.
Début janvier, l'institut d'émission avait indiqué qu'il ne pourra pas procéder à la distribution d'un bénéfice au titre de l'exercice écoulé, en raison d'une perte d'environ 132 milliards de francs subie 2022.
KEYSTONE

al

7.2.2023 - 11:41

Selon les calculs des économistes d'UBS, la banque centrale helvétique devrait réaliser cette année un bénéfice d'environ 40 milliards de francs afin de permettre une distribution l'année prochaine. Mais «la probabilité que le bénéfice de la BNS dépasse ce montant est inférieure à 30%», ont averti les experts de l'établissement zurichois mardi dans une étude.

À moyen terme cependant, des distributions seraient de nouveau possibles. La probabilité que la BNS réalise en 2027 un bénéfice supérieur à 40 milliards de francs s'élève ainsi à 60%, ont-ils ajouté.

Début janvier, l'institut d'émission avait indiqué qu'il ne pourra pas procéder à la distribution d'un bénéfice au titre de l'exercice écoulé, en raison d'une perte d'environ 132 milliards de francs subie 2022.

Le montant attribué à la provision pour réserves monétaires s'est élevé à 9,6 milliards de francs. Après prise en compte de la réserve pour distributions futures de 102,5 milliards, la perte portée au bilan s'est établie à quelque 39 milliards. Ce résultat négatif rend impossible toute distribution, aussi bien aux actionnaires de la BNS, qui n'ont pas touché de dividende, qu'à la Confédération et aux cantons.

La Conférence des directeurs cantonaux des finances (CDF) avait alors qualifié de «fâcheuse» la non distribution par la Banque nationale suisse.

En 2021, la BNS avait reversé le maximum possible, soit 6 milliards de francs, pour un tiers à la Confédération et deux tiers aux cantons. Les solides bénéfices des années précédentes avaient également permis de verser 6 milliards en 2020, année au cours de laquelle le montant maximal de distribution avait été revu à la hausse.

al