La Grande-Bretagne et la Belgique sur la liste des pays à risque

ATS

25.9.2020 - 15:27

Une affiche à l'aéroport de Zurich rappelle la quarantaine obligatoire au retour de certains pays.
Source: KEYSTONE/ALEXANDRA WEY

Les Suisses devront réfléchir à deux fois avant de se rendre au Royaume-Uni, au Portugal ou en Belgique. Quinze nouveaux pays sont signalés comme territoire à risque. Dès lundi, les voyageurs en revenant devront se mettre en quarantaine pendant 10 jours.

Les Suisses sont invités à éviter de se rendre en Belgique, au Danemark, en Équateur, en Irlande, en Islande, en Jamaïque, au Luxembourg, au Maroc, au Népal, aux Pays-Bas, à Oman, au Portugal, en Slovénie, en Hongrie et au Royaume-Uni, a indiqué l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) dans un communiqué vendredi. Le Kosovo et St-Marin ont par contre été retirés de la liste.

Sur la base de la liste élaborée et adaptée régulièrement par l'OFSP, la quarantaine est désormais obligatoire après avoir séjouné dans 59 pays. Vendredi, 10'148 personnes étaient placées en quarantaine à leur retour d'un Etat figurant sur la liste. Lors de son dernier ajustement le 11 septembre, l'OFSP avait classé 55 pays zones à risque.

La liste mise à jour vendredi comprend également les régions de Bretagne en France, de Ligurie en Italie et différents Länder autrichiens.

La quarantaine est appliquée en Suisse depuis début juillet pour les personnes arrivant d'un Etat ou d'une zone à risque. Les voyageurs de retour de ces régions doivent se présenter aux autorités cantonales dans les deux jours. Ces dernières vérifient le respect de la quarantaine de manière aléatoire.

La Confédération a ancré la définition des critères des pays à risque dans une ordonnance: il s'agit de pays dans lesquels le nombre de nouvelles infections pour 100'000 habitants au cours des 14 derniers jours est supérieur à 60.

Retour à la page d'accueil