La Poste

Le chiffre d'affaires du marché postal s'envole en 2021

clsi, ats

14.6.2022 - 10:01

Le boom des livraisons de colis contribue largement à la hausse du chiffre d'affaires de La Poste (archives).
ATS

Le marché postal ne s'était pas aussi bien porté depuis plusieurs années: en 2021, il a enregistré une hausse de son chiffre d'affaires de près de 5%. La forte demande dans le domaine des colis explique en grande partie ce résultat.

clsi, ats

14.6.2022 - 10:01

Le chiffre d'affaires total du marché postal a atteint 4,4 milliards de francs l'année dernière, en progression de 4,7%, indique la Commission fédérale de la poste (PostCom) mardi dans son rapport annuel.

Il s'agit de la hausse la plus importante depuis de nombreuses années, précise-t-elle. Le résultat de 2021 dépasse ainsi largement la hausse de 3% enregistrée en 2020.

Recul moins marqué des lettres

Cette évolution découle de deux phénomènes: d'une part la croissance continue du marché des colis et de l'autre le recul moins marqué que les années précédentes dans le secteur du courrier et des journaux.

En 2021, le chiffre d’affaires total du marché des lettres s’est élevé à 1,5 milliard de francs. Par rapport à l’année précédente, il s’est contracté de 2,6%, un recul nettement inférieur à la moyenne des cinq dernières années (-5,9 %).

Ce tassement a de plus été compensé par la forte croissance des colis jusqu'à 20 kilos. Avec une hausse de 1,4% par rapport à l'année précédente, leur chiffre d'affaires a pour la première fois dépassé celui des lettres dans le service universel.

Charge de travail accrue

Cette augmentation des colis a eu un impact sur la charge de travail des employés. La Poste a enregistré le plus de cas de maladie et d'absences au début et à la fin de l'année.

Ce taux d'absentéisme du personnel est à considérer comme un cas de force majeure, argumente la PostCom, qui s'appuie sur les conclusions d'un audit indépendant. Mais l'augmentation massive du volume des colis ne pourra plus systématiquement être mise sur le compte d'événement de force majeure, a-t-elle signifié.

La PostCom a en outre pris plusieurs mesures contre des entreprises ne respectant pas les exigences minimales en termes de conditions de travail. Depuis début 2019, elle a procédé à un contrôle approfondi de 38 entreprises et ouvert une procédure de surveillance dans quinze cas.

Des infractions ont notamment été constatées concernant la durée de la semaine de travail convenue contractuellement avec les employés (44 heures au maximum), le salaire horaire (18,27 francs au minimum) et d’autres obligations comme les compensations pour le travail de nuit ou la saisie des heures. De même, certaines entreprises n’avaient pas ou que partiellement convenu avec des sous-traitants du respect des conditions de travail usuelles.

Durant l’année sous revue, la PostCom a délivré quinze mandats de répression pour non respect de l’obligation d’annoncer. Les amendes infligées étaient comprises entre 200 et 1800 francs.

Bonne accessibilité malgré le Covid

La Poste a par ailleurs réussi à garantir l'accessibilité sans interruption malgré la pandémie. Elle remplissait les exigences légales dans tous les cantons avec une accessibilité de plus de 90%, et de 96,51% au niveau national, précise la Postcom.

Cette dernière a émis 22 recommandations concernant des fermetures ou transformations d’offices planifiées. Neuf communes ont en outre présenté une requête devant la PostCom. Fin 2021, il ne restait plus que deux procédures en cours, contre seize l'année précédente.

A la fin de l'année, le réseau postal comptait 805 offices postaux en exploitation propre et 1251 agences postales, soit 2056 points d’accès desservis au total. Comme les années précédentes, la diminution du nombre d’offices a été plus forte que la croissance de celui des agences.

En parallèle, le nombre de régions avec service à domicile a augmenté à 1847, soit une hausse de 50 régions par rapport à l’année précédente. La part des ménages suisses desservis par un service à domicile s’est aussi légèrement accrue pour atteindre 10,1% contre 9,5% en 2020.

L'organe de conciliation indépendant a en outre été très sollicité l'année dernière avec 2450 demandes à traiter. Sur ce total, 83 cas ont été clôturés.

clsi, ats