Luxe Le directeur général de Richemont voit sa rémunération diminuer

cg

13.6.2024 - 09:31

Le patron de Richemont a reçu une rémunération de 7,12 millions de francs pour l'année 2023/24 (archives).
Le patron de Richemont a reçu une rémunération de 7,12 millions de francs pour l'année 2023/24 (archives).
ATS

L'enveloppe dévolue aux dirigeants du groupe de luxe Richemont a augmenté au cours de l'exercice 2023/24 qui s'est achevé en mars. Le directeur général Jérôme Lambert a toutefois vu ses revenus quelque peu reculer.

13.6.2024 - 09:31

Le patron de Richemont a reçu une rémunération de 7,12 millions de francs pour l'année 2023/24, montre les chiffres du rapport de gestion du groupe publié jeudi. Son salaire se compose d'une salaire fixe de plus de 2 millions ainsi que de bonus.

L'année précédente, le responsable avait gagné 7,98 millions de francs et, pour l'exercice 2019/20, il avait même reçu un montant nettement plus élevé, à hauteur de 8,06 millions.

Le directeur financier du groupe, Burkhart Grund a pour sa part été nettement mieux payé que son patron, comme cela avait déjà été le cas pour l'exercice précédent. Son salaire s'est élevé à 9,57 millions de francs, un chiffre néanmoins bien inférieur aux 12,95 millions de francs touchés en 2022/2023.

L'écart entre le directeur général et le directeur financier s'explique surtout par les bonus à long et à court terme, la différence étant marginale en ce qui concerne le salaire de base.

Si les deux responsables ont vu leurs revenus baisser, la rémunération totale de la direction a elle clairement pris l'ascenseur. L'ensemble de ses membres a touché 32,29 millions de francs, soit environ 4 millions de francs de plus que l'année précédente. Cela s'explique principalement par l'augmentation du nombre de personnes intégrées au comité exécutif, qui a augmenté de trois à sept en l'espace d'un an.

La rémunération du président du conseil d'administration et actionnaire majoritaire Johann Rupert est restée quasiment constante au cours de l'exercice écoulé, à 3,06 millions de francs. Le conseil d'administration dans son ensemble a en revanche été un peu mieux rémunéré avec 7,46 millions de francs, contre 6,48 millions en 2022/2023. Une hausse essentiellement due à des jetons de présence mieux rémunérés.

cg