Le site de St-Léonard produit de l'énergie

ATS

30.6.2020 - 14:26

La modernisation et l'agrandissement de la patinoire de St-Léonard a constitué un gros chantier entre 2019 et 2020 (archives).
Source: KEYSTONE/ANTHONY ANEX

Le toit de la patinoire agrandie de St-Léonard à Fribourg produit depuis mars une électricité d'origine solaire équivalant à la consommation annuelle de 200 ménages. L'énergie est utilisée à plus de 75% pour le besoin de l'infrastructure de Fribourg-Gottéron.

Le projet, présenté mardi à la presse par le Groupe E, la Ville de Fribourg et L'Antre, la société propriétaire de la patinoire, s'inscrit dans le cadre de l'utilisation de toitures de bâtiment pour les couvrir d'installations photovoltaïques. Du coup, le site sportif se transforme en petite centrale électrique.

Les panneaux occupent 3770 mètres carrés. La production d’électricité devrait avoisiner 700 mégawattheures par an. Il s’agit d'une première étape pour un concept global «exemplaire», fruit d’une collaboration tripartite, qui prévoit la récupération d’une chaleur importante générée par la production de glace.

Exemplarité

Celle-ci sera ensuite utilisée pour le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire pour l’ensemble du site sportif. Le Groupe E, qui apporte son savoir-faire multi-énergies notamment, a consenti un investissement de plus de 6 millions de francs. Le site sportif de St-Léonard a l’ambition d’être énergétiquement exemplaire.

La rénovation et l'agrandissement de la patinoire de St-Léonard a coûté plus de 90 millions de francs. Un projet comparable pourrait voir le jour d'ici à 2025 à La Chaux-de-Fonds (NE), dans le cadre de la rénovation de la patinoire des Mélèzes, en partenariat avec l'entreprise Viteos pour le volet énergétique.

Retour à la page d'accueil