Marchés

Le SMI reprend son souffle après un nouveau plus haut de l'année

ATS

29.11.2017 - 18:00

Les valeurs financières ont tenu le haut du tableau mercredi à la Bourse suisse (archives).
SDA

La Bourse suisse a terminé sur une note légèrement négative mercredi. Après avoir flambé tout en début de séance et inscrit un nouveau plus haut de l'année, le SMI a repris son souffle et a perdu tout son élan initial, terminant juste un peu en dessus des 9300 points.

L'indice vedette a terminé en baisse de 0,17% à 9304,42 points, avec un plus haut du jour et de l'année à 9363,52 points et un plus bas à 9302,38 points. Le SLI a abandonné 0,08% à 1490,81 points et le SPI 0,30% à 10'655,04 points. Sur les 30 valeurs vedettes, 17 ont reculé et 13 avancé.

A New York, Wall Street hésitait en début de séance après la PIB américain au 3e trimestre. La veille, le marché avait nettement progressé, applaudissant des propos du président désigné de la banque centrale américaine Jerome Powell et des avancées sur la réforme fiscale.

La confiance économique dans la zone euro a de nouveau progressé en novembre pour atteindre son plus haut niveau depuis 17 ans. L'indice de confiance ESI ("Economic Sentiment Indicator") a gagné 0,5 point à 114,6. Les analyses attendaient 114,5 points.

Valeurs financières en verve

En Suisse, les financières ont tenu le haut du tableau: Credit Suisse (+1,4%) a signé la meilleure performance. La banque aux deux voiles a rendez-vous avec ses investisseurs jeudi à Londres. UBS, Swiss Re et l'horloger Swatch ont tous gagné 1,1%.

L'horloger biennois a profité d'un relèvement d'objectif de Bernstein qui a confirmé "market perform". L'analyste souligne que la branche poursuit sa reprise avant tout grâce aux activités en Asie. Richemont (-0,8%) n'a pas suivi le rythme de son concurrent.

Julius Baer a grignoté 0,1%, remontant gentiment la pente après le choc causé lundi par l'annonce du départ de son patron Boris Collardi pour le genevois Pictet.

Les poids lourds Roche (-0,1%) et Nestlé (-1,2%) ont pesé plus ou moins fort sur l'indice, alors que Novartis a gagné 0,1%. Nestlé a annoncé un investissement de 54 millions de francs à Cuba dans le cadre d'une coentreprise avec la société Corporacion Alimentaria (Coralsa) pour une usine de Nescafé. Nespresso a de son côté annoncé un investissement de 49 millions en Colombie.

LafargeHolcim n'affole pas

L'annonce de la mise en garde à vue de trois cadres de Lafarge dans le cadre de l'enquête sur les activités en Syrie du cimentier, soupçonné d'avoir indirectement financé des groupes jihadistes, dont l'Etat islamique (EI), n'a pas affolé les investisseurs: l'action du cimentier franco-suisse a terminé sur un repli de 0,2%.

Sonova (-4,6%) a fini lanterne rouge après une dégradation à "underweight" de "equal weight" par Morgan Stanley qui a aussi raboté l'objectif de cours. L'année prochaine constituera un défi pour Sonova et les attentes du marché ont été revues à la baisse. L'analyste doute que Sonova atteigne les objectifs ambitieux fixés par la direction.

Logitech (-1,8%) et SGS (-1,6%) ont complété le trio des plus gros perdants.

Retour à la page d'accueil

ATS