Les particules fines des avions toxiques

16.5.2019 - 15:20, ATS

La nocivité la plus élevée a été mesurée lorsque les réacteurs tournent au ralenti avec du kérosène ordinaire. Le personnel des aéroports est donc particulièrement exposé (archives).
Source: KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

Les particules fines issues de la combustion du kérosène dans les réacteurs des avions affectent les poumons autant que celles des moteurs essence ou diesel. Des chercheurs bernois se sont penchés sur ce sujet encore largement inexploré.

Outre les sources de particules déjà étudiées comme les chauffages, l'industrie et la circulation routière, l'aviation pose un problème toujours plus important à mesure que s’intensifie le trafic aérien, a indiqué jeudi l'Université de Berne dans un communiqué.

Une équipe dirigée par Marianne Geiser, chercheuse en pneumologie à l’Université de Berne, avec des collègues de l’Empa à Dübendorf (ZH) et de la Haute école spécialisée de la Suisse du Nord-Ouest (FHNW), a réalisé une simulation qui a mis en évidence la nocivité pour les cellules pulmonaires des particules de suie primaires issues de la combustion du kérosène dans les turboréacteurs.

Une inhalation directe de ces particules solides à proximité du réacteur peut notamment causer des réactions inflammatoires. Les chercheurs montrent dans la revue Nature Communications Biology (en anglais) que les effets néfastes dépendent aussi du régime des réacteurs, de la composition du combustible et de la structure des particules.

Ces dernières sont généralement ultrafines, inférieures à 100 nanomètres. À titre de comparaison, le diamètre d’un cheveu humain est d’environ 80'000 nanomètres. Une fois inhalées, elles se déposent dans les voies respiratoires. Chez les personnes en bonne santé, le système immunitaire neutralise rapidement ces dépôts et les élimine des poumons.

Mais si les particules parviennent à passer outre, elles risquent d’endommager le tissu pulmonaire de façon irréparable. Un processus identifié lors d’expériences antérieures sur les particules produites par des moteurs essence et diesel.

Un dispositif inédit

Les chercheurs ont utilisé pour leur étude un réacteur de type CFM56-7B, le plus courant au monde. Il a été testé sur un banc d’essai de SR Technics à l’aéroport de Zurich en régime de montée et au ralenti.

La composition du carburant a également été étudiée: le réacteur était alimenté en kérosène conventionnel ou en biocarburant. Ce dernier se compose de kérosène avec 32% de HEFA («hydrogenated esters and fatty acids») issus d’huile de friture, de graisses animales, d’algues et d’huiles végétales.

Une chambre spécialement développée et assemblée à la FHNW a permis de recueillir les particules sur des cultures de cellules épithéliales des bronches.

Régime du réacteur et type de carburant

Les cellules ont été exposées à l’aérosol pendant 60 minutes. Sur cette durée, la masse de particules déposée allait de 1,6 à 6,7 nanogrammes (milliardièmes de gramme) par centimètre carré avec le réacteur au ralenti, et de 310 à 430 nanogrammes en régime de montée. Ce qui correspond, pour les voies respiratoires, à une dose journalière d’une atmosphère rurale légèrement polluée jusqu’à la forte pollution atmosphérique d’une métropole.

Cela a permis de mettre en évidence une dégradation accrue de la membrane cellulaire ainsi qu'un stress oxydatif. Celui-ci accélère le vieillissement des cellules et peut déclencher des cancers ou des maladies du système immunitaire.

Il apparaît que la nocivité des particules varie en fonction de la poussée du réacteur et du type de carburant: les valeurs les plus élevées ont été mesurées au ralenti avec un kérosène ordinaire et en régime de montée avec un biocarburant. «Cela montre que non seulement la dose mais aussi les caractéristiques des particules ont une influence», a indiqué la Pre Geiser à Keystone-ATS.

Résultats surprenants

En effet, lors des essais avec du kérosène ordinaire et le réacteur tournant à plein régime, la réaction des cellules s’est révélée plus faible que prévu. «Ces résultats s'expliquent en partie par les très petites dimensions et la structure de ces particules», explique Anthi Liati, spécialiste en nanostructures des aérosols de combustion à l'Empa.

Les cellules exposées au biocarburant ont réagi en libérant davantage de médiateurs inflammatoires, essentiels aux défenses immunitaires de l’organisme. «Ces réactions réduisent l’aptitude des cellules respiratoires à réagir correctement à une attaque virale ou bactérienne ultérieure», explique Marianne Geiser.

Les chercheurs en concluent que les particules de la combustion de l'essence, du diesel et du kérosène ont un effet destructeur comparable sur les cellules pour une dose et une durée d'exposition similaires. En outre, une tendance semblable a été observée quant à la libération de médiateurs inflammatoires après exposition à des particules issues de l’essence et du kérosène.

Images du jour

Dans une maison d’un petit village proche du parc national de Kaziranga, dans l’Etat indien d’Assam, un tigre a été retrouvé dans le lit du propriétaire. L’animal s’était enfui dans la région avant les inondations dévastatrices de la mousson. Le parc national de Kaziranga, où vit habituellement l’animal, est à l’heure actuelle presque entièrement submergé.
Mieux vaut ne pas le quitter des yeux: Esther Bitrus, une chrétienne originaire du Nigéria, regarde fixement Donald Trump. Le président américain a reçu des survivants de persécution religieuse au Bureau ovale de la Maison-Blanche.
Ambiance explosive près de Berlin: des démineurs et des agents de la ville d’Oranienburg se tiennent à côté de deux bombes désamorcées de la Seconde Guerre mondiale. Les obus non éclatés de fabrication américaine pesaient 500 kg chacun. Ils avaient été retrouvés en avril à six mètres de profondeur.
La jeunesse est dans la rue: une fillette en costume portoricain participe à une manifestation à San Juan, tandis que la police bloque l’accès au palais du gouverneur. Depuis plusieurs jours, des milliers de personnes descendent dans les rues de Porto Rico pour protester contre le gouverneur Ricardo Rosselló.
Voir 20 autres images
[ { "src": "https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/19/cbbf998e-e4dd-4f1a-a958-240d0076644b.jpeg?w=1024&auto=format", "srcset": "https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/19/cbbf998e-e4dd-4f1a-a958-240d0076644b.jpeg?w=1024&auto=format 1024w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/19/cbbf998e-e4dd-4f1a-a958-240d0076644b.jpeg?w=750&auto=format 750w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/19/cbbf998e-e4dd-4f1a-a958-240d0076644b.jpeg?w=620&auto=format 620w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/19/cbbf998e-e4dd-4f1a-a958-240d0076644b.jpeg?w=450&auto=format 450w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/19/cbbf998e-e4dd-4f1a-a958-240d0076644b.jpeg?w=320&auto=format 320w", "sizes": "90vw", "subHtml": "<h1>Les images du jour</h1><p>Dans une maison d’un petit village proche du parc national de Kaziranga, dans l’Etat indien d’Assam, un tigre a été retrouvé dans le lit du propriétaire. L’animal s’était enfui dans la région avant les inondations dévastatrices de la mousson. Le parc national de Kaziranga, où vit habituellement l’animal, est à l’heure actuelle presque entièrement submergé.<br/>Photo: Wildlife Trust of India/dpa</p>" } , { "src": "https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/19/90c96906-15a7-4ab4-a33e-c6d4187ea8cf.jpeg?w=1024&auto=format", "srcset": "https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/19/90c96906-15a7-4ab4-a33e-c6d4187ea8cf.jpeg?w=1024&auto=format 1024w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/19/90c96906-15a7-4ab4-a33e-c6d4187ea8cf.jpeg?w=750&auto=format 750w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/19/90c96906-15a7-4ab4-a33e-c6d4187ea8cf.jpeg?w=620&auto=format 620w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/19/90c96906-15a7-4ab4-a33e-c6d4187ea8cf.jpeg?w=450&auto=format 450w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/19/90c96906-15a7-4ab4-a33e-c6d4187ea8cf.jpeg?w=320&auto=format 320w", "sizes": "90vw", "subHtml": "<h1>Les images du jour</h1><p>Mieux vaut ne pas le quitter des yeux: Esther Bitrus, une chrétienne originaire du Nigéria, regarde fixement Donald Trump. Le président américain a reçu des survivants de persécution religieuse au Bureau ovale de la Maison-Blanche.<br/>Photo: dpa</p>" } , { "src": "https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/19/c26083d4-bdaf-4934-ada1-5b32ef217d81.jpeg?w=1024&auto=format", "srcset": "https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/19/c26083d4-bdaf-4934-ada1-5b32ef217d81.jpeg?w=1024&auto=format 1024w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/19/c26083d4-bdaf-4934-ada1-5b32ef217d81.jpeg?w=750&auto=format 750w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/19/c26083d4-bdaf-4934-ada1-5b32ef217d81.jpeg?w=620&auto=format 620w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/19/c26083d4-bdaf-4934-ada1-5b32ef217d81.jpeg?w=450&auto=format 450w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/19/c26083d4-bdaf-4934-ada1-5b32ef217d81.jpeg?w=320&auto=format 320w", "sizes": "90vw", "subHtml": "<h1>Les images du jour</h1><p>Ambiance explosive près de Berlin: des démineurs et des agents de la ville d’Oranienburg se tiennent à côté de deux bombes désamorcées de la Seconde Guerre mondiale. Les obus non éclatés de fabrication américaine pesaient 500 kg chacun. Ils avaient été retrouvés en avril à six mètres de profondeur.<br/>Photo: Keystone</p>" } , { "src": "https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/19/4a116467-2a21-4927-85c4-a1486497f1be.jpeg?w=1024&auto=format", "srcset": "https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/19/4a116467-2a21-4927-85c4-a1486497f1be.jpeg?w=1024&auto=format 1024w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/19/4a116467-2a21-4927-85c4-a1486497f1be.jpeg?w=750&auto=format 750w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/19/4a116467-2a21-4927-85c4-a1486497f1be.jpeg?w=620&auto=format 620w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/19/4a116467-2a21-4927-85c4-a1486497f1be.jpeg?w=450&auto=format 450w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/19/4a116467-2a21-4927-85c4-a1486497f1be.jpeg?w=320&auto=format 320w", "sizes": "90vw", "subHtml": "<h1>Les images du jour</h1><p>La jeunesse est dans la rue: une fillette en costume portoricain participe à une manifestation à San Juan, tandis que la police bloque l’accès au palais du gouverneur. Depuis plusieurs jours, des milliers de personnes descendent dans les rues de Porto Rico pour protester contre le gouverneur Ricardo Rosselló.<br/>Photo: dpa</p>" } , { "src": "https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/19/cfca545a-729e-4078-9457-f949320965ce.jpeg?w=1024&auto=format", "srcset": "https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/19/cfca545a-729e-4078-9457-f949320965ce.jpeg?w=1024&auto=format 1024w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/19/cfca545a-729e-4078-9457-f949320965ce.jpeg?w=750&auto=format 750w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/19/cfca545a-729e-4078-9457-f949320965ce.jpeg?w=620&auto=format 620w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/19/cfca545a-729e-4078-9457-f949320965ce.jpeg?w=450&auto=format 450w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/19/cfca545a-729e-4078-9457-f949320965ce.jpeg?w=320&auto=format 320w", "sizes": "90vw", "subHtml": "<h1>Les images du jour</h1><p>Un pollinisateur en plein travail: cette abeille mellifère collecte une grande quantité de pollen sur une fleur d’hibiscus dans un jardin.<br/>Photo: dpa</p>" } , { "src": "https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/18/6af601ca-1f5e-4a84-944c-e13f6fa10629.jpeg?w=1024&auto=format", "srcset": "https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/18/6af601ca-1f5e-4a84-944c-e13f6fa10629.jpeg?w=1024&auto=format 1024w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/18/6af601ca-1f5e-4a84-944c-e13f6fa10629.jpeg?w=750&auto=format 750w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/18/6af601ca-1f5e-4a84-944c-e13f6fa10629.jpeg?w=620&auto=format 620w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/18/6af601ca-1f5e-4a84-944c-e13f6fa10629.jpeg?w=450&auto=format 450w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/18/6af601ca-1f5e-4a84-944c-e13f6fa10629.jpeg?w=320&auto=format 320w", "sizes": "90vw", "subHtml": "<h1>Les images du jour</h1><p>A Uxbridge, dans le Massachusetts (Etats-Unis), une voiture a glissé sous la remorque d’un énorme camion et y est restée coincée suite à un accident sur la route 146. Les pompiers appelés à la rescousse, qui ont publié la photo sur Facebook, se disent «très heureux et très surpris» que l’automobiliste soit sorti du véhicule de lui-même en rampant et pratiquement indemne.<br/>Photo: Keystone</p>" } , { "src": "https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/18/fd2fa987-c878-4fc3-9132-a9946395ddfc.jpeg?w=1024&auto=format", "srcset": "https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/18/fd2fa987-c878-4fc3-9132-a9946395ddfc.jpeg?w=1024&auto=format 1024w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/18/fd2fa987-c878-4fc3-9132-a9946395ddfc.jpeg?w=750&auto=format 750w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/18/fd2fa987-c878-4fc3-9132-a9946395ddfc.jpeg?w=620&auto=format 620w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/18/fd2fa987-c878-4fc3-9132-a9946395ddfc.jpeg?w=450&auto=format 450w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/18/fd2fa987-c878-4fc3-9132-a9946395ddfc.jpeg?w=320&auto=format 320w", "sizes": "90vw", "subHtml": "<h1>Les images du jour</h1><p>La cavale nocturne d’un ours brun: dans la province du Trentin, dans le nord de l’Italie, l’ours brun M49 a déclenché un piège photographique après s’être échappé de son enclos protégé par une clôture de 7000 volts. L’ours sème la terreur dans la région après avoir attaqué plusieurs animaux et s’être approché de zones habitées. Il a été piégé peu de temps avant son évasion.<br/>Photo: Keystone</p>" } , { "src": "https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/18/771ea689-f734-4fe6-bada-255dc70d277a.jpeg?w=1024&auto=format", "srcset": "https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/18/771ea689-f734-4fe6-bada-255dc70d277a.jpeg?w=1024&auto=format 1024w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/18/771ea689-f734-4fe6-bada-255dc70d277a.jpeg?w=750&auto=format 750w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/18/771ea689-f734-4fe6-bada-255dc70d277a.jpeg?w=620&auto=format 620w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/18/771ea689-f734-4fe6-bada-255dc70d277a.jpeg?w=450&auto=format 450w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/18/771ea689-f734-4fe6-bada-255dc70d277a.jpeg?w=320&auto=format 320w", "sizes": "90vw", "subHtml": "<h1>Les images du jour</h1><p>Il était nerveux – et coiffé de façon très étrange: des agents de l’aéroport de Barcelone s’étonnaient de l’apparence et du comportement d’un homme venu de Colombie en avion. Sous sa touffe de cheveux, ils ont découvert environ 30 000 euros de cocaïne (environ 33 000 francs).<br/>Photo: Keystone</p>" } , { "src": "https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/18/8968d11c-6b74-48a9-a2e4-732b834280dc.jpeg?w=1024&auto=format", "srcset": "https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/18/8968d11c-6b74-48a9-a2e4-732b834280dc.jpeg?w=1024&auto=format 1024w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/18/8968d11c-6b74-48a9-a2e4-732b834280dc.jpeg?w=750&auto=format 750w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/18/8968d11c-6b74-48a9-a2e4-732b834280dc.jpeg?w=620&auto=format 620w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/18/8968d11c-6b74-48a9-a2e4-732b834280dc.jpeg?w=450&auto=format 450w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/18/8968d11c-6b74-48a9-a2e4-732b834280dc.jpeg?w=320&auto=format 320w", "sizes": "90vw", "subHtml": "<h1>Les images du jour</h1><p>Cette fois-ci, on peut s’en approcher de très près: un homme photographie un lion fait de briques Lego au Knowsley Safari Park, au Royaume-Uni.<br/>Photo: dpa</p>" } , { "src": "https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/18/3783de33-0424-4502-954d-e326c2ddbfcd.jpeg?w=1024&auto=format", "srcset": "https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/18/3783de33-0424-4502-954d-e326c2ddbfcd.jpeg?w=1024&auto=format 1024w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/18/3783de33-0424-4502-954d-e326c2ddbfcd.jpeg?w=750&auto=format 750w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/18/3783de33-0424-4502-954d-e326c2ddbfcd.jpeg?w=620&auto=format 620w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/18/3783de33-0424-4502-954d-e326c2ddbfcd.jpeg?w=450&auto=format 450w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/18/3783de33-0424-4502-954d-e326c2ddbfcd.jpeg?w=320&auto=format 320w", "sizes": "90vw", "subHtml": "<h1>Les images du jour</h1><p>Le début d’une journée enflammée: le soleil se lève, la journée commence. Un héron cendré se dresse sur la rive du Danube, en Allemagne, dans la brume matinale d’une couleur rouge.<br/>Photo: dpa</p>" } , { "src": "https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/17/d5d15954-61e6-4515-86a5-e589ee3387be.jpeg?w=1024&auto=format", "srcset": "https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/17/d5d15954-61e6-4515-86a5-e589ee3387be.jpeg?w=1024&auto=format 1024w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/17/d5d15954-61e6-4515-86a5-e589ee3387be.jpeg?w=750&auto=format 750w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/17/d5d15954-61e6-4515-86a5-e589ee3387be.jpeg?w=620&auto=format 620w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/17/d5d15954-61e6-4515-86a5-e589ee3387be.jpeg?w=450&auto=format 450w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/17/d5d15954-61e6-4515-86a5-e589ee3387be.jpeg?w=320&auto=format 320w", "sizes": "90vw", "subHtml": "<h1>Les images du jour</h1><p>Cette méduse chou-fleur est inoffensive. Découvert par des plongeurs au large des côtes anglaises, ce spécimen inspire toutefois le respect en raison de sa taille. Il fait à peu près la taille d’un être humain adulte, ont rapporté la biologiste Lizzie Daly et le caméraman Dan Abbott, spécialiste des animaux.<br/>Photo: dpa</p>" } , { "src": "https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/17/a5f9e688-f648-4d06-8fd0-d04c2cb34019.jpeg?w=1024&auto=format", "srcset": "https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/17/a5f9e688-f648-4d06-8fd0-d04c2cb34019.jpeg?w=1024&auto=format 1024w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/17/a5f9e688-f648-4d06-8fd0-d04c2cb34019.jpeg?w=750&auto=format 750w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/17/a5f9e688-f648-4d06-8fd0-d04c2cb34019.jpeg?w=620&auto=format 620w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/17/a5f9e688-f648-4d06-8fd0-d04c2cb34019.jpeg?w=450&auto=format 450w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/17/a5f9e688-f648-4d06-8fd0-d04c2cb34019.jpeg?w=320&auto=format 320w", "sizes": "90vw", "subHtml": "<h1>Les images du jour</h1><p>En plein dans la maison: à Novoshchedrinskaya, en Russie, un petit avion s’est écrasé sur une maison résidentielle. Heureusement, il n’y a pas eu de morts – quatre personnes ont néanmoins été blessées.<br/>Photo: Keystone</p>" } , { "src": "https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/17/02c5f64e-fafa-451a-af81-23a572d75635.jpeg?w=1024&auto=format", "srcset": "https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/17/02c5f64e-fafa-451a-af81-23a572d75635.jpeg?w=1024&auto=format 1024w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/17/02c5f64e-fafa-451a-af81-23a572d75635.jpeg?w=750&auto=format 750w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/17/02c5f64e-fafa-451a-af81-23a572d75635.jpeg?w=620&auto=format 620w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/17/02c5f64e-fafa-451a-af81-23a572d75635.jpeg?w=450&auto=format 450w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/17/02c5f64e-fafa-451a-af81-23a572d75635.jpeg?w=320&auto=format 320w", "sizes": "90vw", "subHtml": "<h1>Les images du jour</h1><p>Valises en pagaille: à l’aéroport de Düsseldorf, environ 2500 bagages n’ont pas pu être chargés en raison d’une défaillance technique. Les passagers concernés ont dû s’envoler pour leurs vacances sans valise.<br/>Photo: Keystone</p>" } , { "src": "https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/17/7e545362-1e0e-423c-b63f-f7dbc65770b5.jpeg?w=1024&auto=format", "srcset": "https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/17/7e545362-1e0e-423c-b63f-f7dbc65770b5.jpeg?w=1024&auto=format 1024w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/17/7e545362-1e0e-423c-b63f-f7dbc65770b5.jpeg?w=750&auto=format 750w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/17/7e545362-1e0e-423c-b63f-f7dbc65770b5.jpeg?w=620&auto=format 620w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/17/7e545362-1e0e-423c-b63f-f7dbc65770b5.jpeg?w=450&auto=format 450w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/17/7e545362-1e0e-423c-b63f-f7dbc65770b5.jpeg?w=320&auto=format 320w", "sizes": "90vw", "subHtml": "<h1>Les images du jour</h1><p>Ravitaillement: le prince Charles, héritier du trône britannique, goûte un vin rouge du comté de Devon lors de sa visite dans les Cornouailles.<br/>Photo: dpa</p>" } , { "src": "https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/17/a9440b0c-a232-44b5-8cd3-ca801c649bee.jpeg?w=1024&auto=format", "srcset": "https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/17/a9440b0c-a232-44b5-8cd3-ca801c649bee.jpeg?w=1024&auto=format 1024w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/17/a9440b0c-a232-44b5-8cd3-ca801c649bee.jpeg?w=750&auto=format 750w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/17/a9440b0c-a232-44b5-8cd3-ca801c649bee.jpeg?w=620&auto=format 620w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/17/a9440b0c-a232-44b5-8cd3-ca801c649bee.jpeg?w=450&auto=format 450w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/17/a9440b0c-a232-44b5-8cd3-ca801c649bee.jpeg?w=320&auto=format 320w", "sizes": "90vw", "subHtml": "<h1>Les images du jour</h1><p>Jeux de masse: des Nord-Coréens brandissent des pancartes pour représenter un ouvrier et un paysan à l’occasion des jeux de masse au stade du Premier-Mai.<br/>Photo: dpa</p>" } , { "src": "https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/17/97b0101d-3c64-448d-90fa-56e0be336113.jpeg?w=1024&auto=format", "srcset": "https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/17/97b0101d-3c64-448d-90fa-56e0be336113.jpeg?w=1024&auto=format 1024w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/17/97b0101d-3c64-448d-90fa-56e0be336113.jpeg?w=750&auto=format 750w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/17/97b0101d-3c64-448d-90fa-56e0be336113.jpeg?w=620&auto=format 620w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/17/97b0101d-3c64-448d-90fa-56e0be336113.jpeg?w=450&auto=format 450w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/17/97b0101d-3c64-448d-90fa-56e0be336113.jpeg?w=320&auto=format 320w", "sizes": "90vw", "subHtml": "<h1>Les images du jour</h1><p>Ces pingouins avaient faim de sushis: à Wellington, en Nouvelle-Zélande, deux manchots pygmées bien curieux se sont invités dans un restaurant de sushis. Les intrus n’ont pas quitté le restaurant d’eux-mêmes et ont finalement dû être sortis.<br/>Photo: Keystone</p>" } , { "src": "https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/16/e81708a0-edec-4aca-b2a6-812392c4f8ec.jpeg?w=1024&auto=format", "srcset": "https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/16/e81708a0-edec-4aca-b2a6-812392c4f8ec.jpeg?w=1024&auto=format 1024w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/16/e81708a0-edec-4aca-b2a6-812392c4f8ec.jpeg?w=750&auto=format 750w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/16/e81708a0-edec-4aca-b2a6-812392c4f8ec.jpeg?w=620&auto=format 620w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/16/e81708a0-edec-4aca-b2a6-812392c4f8ec.jpeg?w=450&auto=format 450w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/16/e81708a0-edec-4aca-b2a6-812392c4f8ec.jpeg?w=320&auto=format 320w", "sizes": "90vw", "subHtml": "<h1>Les images du jour</h1><p>Sur un site de fouille à Francfort-sur-le-Main, un fragment de crâne humain a été découvert. Selon les premiers éléments, l’individu aurait vécu ici vers 4800 av. J.-C., ce qui en fait la trouvaille d’ossements humains la plus ancienne dans la région de la métropole financière. Les raisons pour lesquelles la tête a été séparée du corps, la mâchoire inférieure a été enlevée et la partie supérieure du crâne a été délibérément déposée sur le site actuel ne sont pas élucidées.<br/>Photo: Keystone</p>" } , { "src": "https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/16/fecfd1bc-739d-46dd-ba90-4c72685dd087.jpeg?w=1024&auto=format", "srcset": "https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/16/fecfd1bc-739d-46dd-ba90-4c72685dd087.jpeg?w=1024&auto=format 1024w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/16/fecfd1bc-739d-46dd-ba90-4c72685dd087.jpeg?w=750&auto=format 750w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/16/fecfd1bc-739d-46dd-ba90-4c72685dd087.jpeg?w=620&auto=format 620w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/16/fecfd1bc-739d-46dd-ba90-4c72685dd087.jpeg?w=450&auto=format 450w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/16/fecfd1bc-739d-46dd-ba90-4c72685dd087.jpeg?w=320&auto=format 320w", "sizes": "90vw", "subHtml": "<h1>Les images du jour</h1><p>Un militant d’extrême droite tessinois a acheté son propre missile air-air: à Pavia, en Italie, des policiers se tiennent derrière un missile air-air saisi dans un hangar d’aéroport. Outre des objets de culte nazi, les autorités ont confisqué une grande quantité d’armes militaires illégales, dont ce missile fonctionnel, et arrêté trois suspects, notamment un activiste d’extrême droite tessinois de 42 ans qui aurait acheté l’arme aux forces armées qataries.<br/>Photo: Keystone</p>" } , { "src": "https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/16/de63ab07-9166-430d-be6d-eaf9543c6818.jpeg?w=1024&auto=format", "srcset": "https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/16/de63ab07-9166-430d-be6d-eaf9543c6818.jpeg?w=1024&auto=format 1024w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/16/de63ab07-9166-430d-be6d-eaf9543c6818.jpeg?w=750&auto=format 750w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/16/de63ab07-9166-430d-be6d-eaf9543c6818.jpeg?w=620&auto=format 620w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/16/de63ab07-9166-430d-be6d-eaf9543c6818.jpeg?w=450&auto=format 450w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/16/de63ab07-9166-430d-be6d-eaf9543c6818.jpeg?w=320&auto=format 320w", "sizes": "90vw", "subHtml": "<h1>Les images du jour</h1><p>Le virus est là: du personnel médical en tenue de protection s’occupe de patients infectés par le virus Ebola dans une salle de quarantaine. Pour la première fois depuis le début de l’épidémie d’Ebola apparue dans l’est du Congo il y a un peu plus d’un an, le virus a été détecté chez une personne vivant dans une grande ville.<br/>Photo: dpa</p>" } , { "src": "https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/16/739a82ba-4277-405a-8063-377c3d7f0234.jpeg?w=1024&auto=format", "srcset": "https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/16/739a82ba-4277-405a-8063-377c3d7f0234.jpeg?w=1024&auto=format 1024w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/16/739a82ba-4277-405a-8063-377c3d7f0234.jpeg?w=750&auto=format 750w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/16/739a82ba-4277-405a-8063-377c3d7f0234.jpeg?w=620&auto=format 620w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/16/739a82ba-4277-405a-8063-377c3d7f0234.jpeg?w=450&auto=format 450w,https://production-livingdocs-bluewin-ch.imgix.net/2019/7/16/739a82ba-4277-405a-8063-377c3d7f0234.jpeg?w=320&auto=format 320w", "sizes": "90vw", "subHtml": "<h1>Les images du jour</h1><p>Les sujets à plumes de la reine: David Barber (à droite), le marqueur de cygnes de la reine, examine un cygne capturé près de Dumsey Meadow avec l’aise d’assistants. Lors du «Swan Upping», la cérémonie annuelle de recensement, les cygnes tuberculés sont capturés sur la Tamise et bagués avant d’être relâchés.<br/>Photo: Keystone</p>" } ]
Retour à la page d'accueil

Plus d'articles