Conjoncture

Les patrons allemands moins optimistes

ATS

24.9.2018 - 11:17

Les entrepreneurs allemands sont moins optimistes, en raison des incertitudes pesant sur le commerce international, selon le dernier baromètre Ifo, très suivi par les milieux économiques (archives).
Source: KEYSTONE/EPA DPA FILE/ARNE DEDERT

Le moral des entrepreneurs allemands a légèrement reculé en septembre à 103,7 points, contre 103,9 points le mois précédent, dans un contexte de tensions commerciales internationales, selon le baromètre Ifo publié lundi.

Basé sur le sondage d'environ 9000 entreprises, cet indicateur très suivi, qui permet d'avoir un avant-goût de l'activité économique dans les mois à venir, a cependant dépassé les attentes (103,2 points) des analystes interrogés par le fournisseur de services financiers Factset.

La valeur d'août, corrigée de variations saisonnières, a été revue légèrement à la hausse de 0,1 point, a précisé l'institut.

"L'économie allemande reste stable, même si l'incertitude grandit", commente Clemens Fuest, le président de l'institut Ifo, cité dans un communiqué.

L'indice évaluant la situation actuelle, une des composantes du baromètre d l'Ifo, est ressorti à 106,4 points, contre 106,5 points en septembre (revu à la hausse de 0,1 point).

Les attentes pour les six prochains mois ont reculé à 101,0 points, contre 101,3 points le mois dernier (revu à la hausse de 0,1 point).

Du côté de l'industrie, le tableau s'est assombri en raison d'une évaluation moins favorable de la situation actuelle, mais les attentes ont augmenté "au plus haut niveau depuis février 2018", selon l'Ifo.

Le secteur des services est plus pessimiste sur les six mois à venir mais le climat reste "quasiment stable" pour cette branche en raison d'une "situation actuelle satisfaisante".

Croissance limitée

Le bâtiment et le commerce ont poursuivi leur hausse.

"Après l'amélioration inattendue du mois dernier, le climat se stabilise", estime Jörg Zeuner, économiste à la banque KfW, qui voit "la preuve d'un certain réalisme".

Le moral des entrepreneurs allemands s'était repris en août, affichant une progression de 2,2 points par rapport à juillet dans un contexte d'accalmie des tensions commerciales internationales.

"L'économie va bien, mais la croissance est plus limitée: la conjoncture domestique forte s'oppose à une demande étrangère en légère difficulté", ajoute l'analyste, notant que "les principaux risques, notamment les tensions commerciales causées par la politique américaine, sont internationaux".

Retour à la page d'accueil

ATS