Immobilier

Les prix de l'immobilier résidentiel s'envolent fin 2020

al

13.1.2021 - 11:38

Les prix de l'immobilier résidentiel ont fortement progressé en fin d'année dernière, surtout pour les maisons, a révélé mercredi le cabinet d'études zurichois Fahrländer Partner Raumentwicklung. La tendance haussière devrait se poursuivre en 2021, mais à un rythme plus modéré.

Sicht auf die Gemeinde Muensingen vom Hintere Chlapf aus, am Donnerstag, 6. August 2020, oberhalb von Gerzensee. Die Gemeinde zaehlt rund 12 700 Einwohner und liegt auf 541 Meter ueber Meer im Aaretal. (KEYSTONE/Peter Schneider)
Pour les maisons, la plus forte croissance des tarifs a été observée à Zurich, le Mittelland (ici Münsingen, près de Berne) et l'Arc lémanique.
KEYSTONE

Les tarifs pour les appartements en propriété ont décollé au quatrième trimestre de 5,9% sur un an dans le segment de prix moyen et de 5,4% dans l'entrée de gamme. Dans le secteur du luxe, les prix ont par contre quasiment stagné (-0,5%), a précisé Fahrländer dans son étude. La progression moyenne pour les logements en propriété s'est ainsi établie à 2,6% entre octobre et fin décembre.

La hausse a été encore plus marquée pour les maisons, dont les prix ont crû en moyenne de 7,1% au quatrième trimestre. Dans le segment inférieur, les tarifs ont progressé de 6,8% comparé au même partiel de 2019 et de 7,1% dans les segments moyen et haut de gamme.

Toutes les régions ont affiché une croissance importante au niveau des appartements, notamment l'Arc lémanique (+6,3%) et le Jura (+5,7%) côté romand. En Suisse alémanique, la plus forte progression des prix a été enregistrée dans la partie orientale du pays (+7,2%).

Pour les maisons, la plus forte croissance des tarifs a été observée à Zurich (+9,3%), le Mittelland (+8,6%) et l'Arc lémanique (+7,4%).

En 2021, la situation devrait quelque peu se calmer avec des prix «stables voire en légère hausse» pour les appartements et une dynamique plus modérée pour les maisons, selon Fahrländer.

Retour à la page d'accueil

al