Les problèmes d'approvisionnement risquent de gâcher Noël

ATS

7.12.2021 - 10:37

Alors que Noël approche à grands pas, beaucoup de cadeaux risquent de ne pas se trouver à l'heure due sous le sapin, en raison des difficultés d'approvisionnement qui s'accentuent.

ATS

7.12.2021 - 10:37

Des personnes s'affairent dans les rue de Geneve pour acheter leurs derniers cadeaux a mettre sous le sapin en ce dernier week-end avant Noel, ce samedi 20 decembre 2014 a Geneve. (KEYSTONE/Martial Trezzini)
Les professionnels s'attendent à ne pas être en mesure d'honorer dans les temps les commandes pour la période de Noël. (image d'illustration)
KEYSTONE

Le manque de containers et de capacités de fret maritime met à mal les chaînes d'approvisionnement, signale économiesuisse mardi dans son dernier baromètre conjoncturel. Les professionnels s'attendent à ne pas être en mesure d'honorer dans les temps les commandes pour la période de Noël.

Les difficultés sont particulièrement prononcées pour certaines catégories de produits: skis, vélos, ainsi que certains jouets et appareils électriques.

Aux problèmes logistiques s'ajoutent des ruptures de production de la part de fournisseurs. Plus de quatre entreprises interrogées sur cinq signalent des difficultés à l'achat de produits semi-finis. Le recrutement de main d'oeuvre spécialisée également pose problème à plus d'un tiers des participants, soit cinq fois plus qu'un an plus tôt.

La situation tendue va irrémédiablement se traduire par des hausses de prix. Près de deux sondés sur trois envisagent de relever leurs tarifs, dans la plupart des cas entre 2 et 5%.

Pour faire face à ces difficultés, les entreprises helvétiques ont pris des mesures, comme l'augmentation des stocks et la multiplication des fournisseurs.

La relocalisation de la production dans une région plus proche de celle de chalandise n'est pour l'heure une option que pour 12% des participants. La réduction de personnel ou le recours au chômage partiel ne sont également pas à l'ordre du jour dans la plupart des secteurs.

Pour son sondage, économiesuisse a interrogé 190 entreprises entre le 15 et le 29 novembre.

sig/mk/buc/md

ATS