Les supermarchés Morrisons restent déficitaires au 1er semestre

afp

9.9.2021 - 15:08

Les supermarchés britanniques Morrisons, actuellement visés par deux offres concurrentes de rachat, ont affiché des ventes en hausse mais un résultat négatif pour leur premier semestre décalé, du 1er février au 1er août 2021, selon des chiffres publiés jeudi.

afp

9.9.2021 - 15:08

Le chiffre d'affaires a ainsi augmenté de 3,7% à 9,05 milliards de livres (11,50 milliards de francs), mais le groupe accuse une perte nette de 54 millions de livres (68 millions de francs) - contre un bénéfice de 70 millions de livres un an plus tôt (archives).
ATS

Le chiffre d'affaires a ainsi augmenté de 3,7% à 9,05 milliards de livres (11,50 milliards de francs), mais le groupe accuse une perte nette de 54 millions de livres (68 millions de francs) – contre un bénéfice de 70 millions de livres un an plus tôt. Hors taxes et éléments exceptionnels, le groupe affiche en revanche un résultat positif de 105 millions de livres (-37,1%).

«L'ensemble de l'industrie alimentaire britannique est actuellement confrontée aux défis persistants du Covid-19 et aux augmentations soutenues des coûts de la chaîne d'approvisionnement, qui sont largement hors de notre contrôle», a commenté le groupe dans un communiqué.

Pour Richard Hunter, analyste de Interactive Investors, les perspectives sont toutefois «naturellement optimistes» et les profits «augmenteront immédiatement» avec la disparition des restrictions liées au Covid et qui ont pesé au début de l'année sur les secteurs des cafés, du carburant et de la nourriture à emporter.

Le groupe s'attend à une amélioration pour son deuxième semestre, espérant un «bénéfice avant impôts et éléments exceptionnels (...) considérablement supérieur aux 105 millions de livres sterling atteints au premier semestre».

Le groupe, numéro quatre du secteur au Royaume-Uni, est visé par deux offres concurrentes de rachat, de la société d'investissement CD&R et du fonds Fortress. Morissons avait annoncé mercredi vouloir lancer une «procédure d'enchères» pour trancher entre les deux propositions.

Le groupe avait pourtant accepté fin août la contre-offre de rachat à 7 milliards de livres lancée par la société d'investissement américaine CD&R, retirant son soutien à une proposition concurrente, et moins élevée, du fonds Fortress, à 6,7 milliards de livres.

Mais depuis, aucun des concurrents «n'a déclaré que son offre était définitive», a indiqué Morrisons mercredi pour expliquer le lancement de la procédure d'enchères.

Morrisons a une part de marché de 10% au Royaume-Uni, selon les chiffres du cabinet Kantar arrêtés au 8 août. L'enseigne compte près de 500 magasins et plus de 110'000 employés au Royaume-Uni.

afp