Technologies Microsoft transforme son moteur de recherche Bing avec OpenAI

ATS

8.2.2023 - 02:25

Le nouveau Bing est disponible seulement en version-test pour l'instant (archives).
Le nouveau Bing est disponible seulement en version-test pour l'instant (archives).
ATS

Il sera bientôt possible de «discuter» en ligne avec Bing, a annoncé mardi le patron de Microsoft. Le géant informatique américain va intégrer des technologies d'intelligence artificielle (IA) développées par la start-up OpenAI à son moteur de recherche.

ATS

8.2.2023 - 02:25

Satya Nadella a évoqué une «nouvelle ère» pour la recherche sur Internet. «La course commence aujourd'hui», a-t-il lancé en faisant référence à Google, qui domine largement ce marché et qui a dévoilé lundi «Bard», un concurrent à ChatGPT, le logiciel star d'OpenAI capable de générer toutes sortes de textes en fonction des requêtes des utilisateurs.

Le nouveau Bing, disponible seulement en version-test pour l'instant, est censé donner des résultats plus pertinents et plus complets, avec des réponses directes aux questions des internautes, en plus des liens qui renvoient vers d'autres pages sur Internet.

Surtout, il comporte le robot conversationnel (chatbot), capable de planifier un voyage de trois jours à Venise en fonction d'un budget donné ou de rédiger un email selon les consignes de l'utilisateur.

Rapport de forces

C'est un «copilote», mais l'internaute reste aux commandes, a souligné Yusuf Mehdi, un vice-président du groupe de Redmond. Ce nouveau produit de Microsoft était attendu depuis l'année dernière, quand le succès de ChatGPT a imposé l'IA dite «générative» comme une tendance fondamentale.

L'inventeur de Windows a investi 1 milliard de dollars dans OpenAI en 2019. Il vient de passer un nouvel accord de plusieurs milliards avec la start-up californienne fondée en 2015.

Cette entreprise n'était jusque-là connue que dans des milieux restreints, pour deux logiciels de création automatisée, Dall-E pour la génération d'images et GPT-3 pour la génération de textes (utilisé dans ChatGPT).

Les avancées d'OpenAI ont replacé Microsoft dans la course à l'innovation en ligne. En décembre dernier, Google détenait environ 84% du marché de la recherche en ligne, contre 9% pour Bing, d'après Statista. En un an, le moteur de Microsoft a grignoté 2% au géant du secteur.

L'intégration des dernières avancées de l'IA à Bing pourrait «chambouler le rapport de forces sur ce marché, en faveur de Redmond», estime l'analyste Dan Ives de Wedbush. Au-delà du moteur de recherche, Microsoft prévoit aussi de transformer Windows, sa suite bureautique Office et ses services (outils collaboratifs, cloud, etc). Le processus a déjà commencé.

ATS