Moderna rabote ses objectifs financiers annuels pour son vaccin

afp

4.11.2021 - 14:40

Moderna explique le coup de rabot sur ses prévisions de recettes annuelles liées à son vaccin anti-Covid par "des retards pour les cargaisons et les exportations internationales qui peuvent décaler les livraisons à début 2022". (archives)
ATS

La biotech américaine Moderna, qui commercialise un vaccin à deux doses contre le Covid-19, a revu à la baisse jeudi ses prévisions de recettes annuelles liées au sérum, ce qui faisait chuter l'action de l'entreprise à Wall Street.

afp

4.11.2021 - 14:40

Moderna envisage de toucher entre 15 et 18 milliards de dollars (entre 13,7 et 16,4 milliards de francs) en 2021 grâce à la vente du vaccin. En août, le groupe avait dit avoir s'attendre à des revenus annuels de 20 milliards de dollars.

La biotech espère livrer entre 700 et 800 millions de doses sur l'ensemble de l'année, moins que sa précédente estimation, entre 800 millions et 1 milliard.

Pour justifier cette révision à la baisse, Moderna a notamment invoqué dans le communiqué détaillant ses résultats trimestriels «des retards pour les cargaisons et les exportations internationales qui peuvent décaler les livraisons à début 2022».

La biotech a également insisté sur le fait qu'elle allait concentrer ses efforts sur la livraison de vaccins dans les pays les plus pauvres, qui devraient représenter 10% du volume total cette année et bien davantage en 2022.

Contrairement à Moderna, son concurrent Pfizer a revu à la hausse mardi ses prévisions de ventes annuelles pour son vaccin anti-Covid, s'attendant à en écouler 2,3 milliards de doses ou 36 milliards de dollars.

Le laboratoire a par ailleurs reçu cette semaine le feu vert aux Etats-Unis pour son vaccin destiné aux enfants de 5 à 11 ans qu'il co-développe avec l'entreprise allemande BioNTech. Les injections ont commencé dans la foulée.

Moderna n'a de son côté pas encore reçu l'approbation pour son vaccin pour les adolescents, les autorités sanitaires du pays souhaitant évaluer les risques de myocardite.

L'agence américaine du médicament, la FDA, a revanche autorisé en octobre l'utilisation du vaccin Moderna comme dose de rappel pour les personnes âgées ou à risque.

De juillet à septembre, la biotech, basée à Cambridge (Massachusetts), a dégagé un chiffre d'affaires de 5 milliards de dollars, inférieur aux prévisions des analystes qui tablaient sur 6,2 milliards.

Le bénéfice net est ressorti à 3,3 milliards de dollars. Rapporté par action et hors éléments exceptionnels, il s'établit à 7,70 dollars, également en-dessous des attentes du marché (9,05 dollars).

A Wall Street, l'action Moderna, cotée au Nasdaq, dégringolait de près de 15% dans les échanges électroniques précédant l'ouverture du marché.§

afp