Nouvelle baisse sensible du chômage en juin

fr

8.7.2021 - 08:06

La Suisse a connu en juin un 5e mois d'affilée de repli du taux de chômage, celui-ci s'étant réduit de 0,3 point de pourcentage à 2,8%. A fin juin, 131'821 personnes étaient inscrites auprès des offices régionaux de placement (ORP), 11'145 de moins (-7,8%) qu'en mai.

fr

8.7.2021 - 08:06

Les chiffres publiés par le Seco dépassent les prévisions des économistes interrogés par AWP, qui s'attendaient à un taux de chômage entre 2,9% et 3,0%. En revanche, les statistiques désaisonnalisées manquent la cible de 3,0% et 2,9% (archives).
ATS

En comparaison mensuelle, le taux de chômage s'est replié de 0,4 point, selon les indications fournies jeudi par le Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco). La contraction d'inscrits par rapport à juin 2020 atteint -12,3% ou -18'468 personnes, en chiffres absolus.

Corrigé des variations saisonnières (CVS), la proportion de sans-emploi s'est fixée en juin à 3,1%, en recul de 0,1 point sur un mois.

Les chiffres publiés par le Seco dépassent les prévisions des économistes interrogés par AWP, qui s'attendaient à un taux de chômage entre 2,9% et 3,0%. En revanche, les statistiques désaisonnalisées manquent la cible de 3,0% et 2,9%.

Baisse considérable du chômage partiel

En rythme mensuel, le chômage des jeunes à régressé de 991 personnes, ce qui représente une baisse de 7,8% à 11'763 personnes. Du côté des seniors, le repli est moins important (-5,9%), pour un total de 40'433 personnes. Les statistiques des demandeurs d'emplois – 226'637 personnes à fin juin – suivent également une courbe descendante.

Le Seco livre également les chiffres de réductions de l'horaire de travail pour le mois d'avril. Le chômage partiel concernait en juin 304'284 personnes, en repli de 10,8% sur un mois et 3574 entreprises (-8,0%). Le nombre d'heures de travail perdues a atteint 6'126'247 unités (-22,6%).

Par rapport à avril 2020, soit au début de la pandémie de Covid-19, les chiffres du chômage partiel s'étaient envolés. Une baisse considérable est constatée une année après. Seules 28 personnes ont épuisé leurs droits aux prestations de l'assurance-chômage en avril dernier.

fr