Optimiste pour toutes ses divisions, Sony relève ses prévisions

afp

3.2.2021 - 09:24

Le géant japonais de l'électronique grand public a sensiblement relevé ses ambitions pour son exercice décalé 2020/21, qui termine fin mars. (archive)
ATS

Sony a nettement relevé mercredi ses prévisions de résultats 2020/21. Le géant japonais fait preuve d'un optimisme renforcé pour l'ensemble de ses divisions, notamment pour les jeux vidéo, les produits électroniques et les capteurs d'image.

Le géant japonais de l'électronique de loisirs table désormais sur un bénéfice net de 1085 milliards de yens (9,21 milliards de francs) pour son exercice annuel se terminant fin mars (+86,4% sur un an), contre une précédente prévision à 800 milliards de yens. Il prévoit un bénéfice opérationnel de 940 milliards de yens (+11,2% sur un an), contre un objectif de 700 milliards de yens auparavant, porté par ses divisions produits électroniques, capteurs d'image, musique et jeu vidéo notamment.

Le groupe a aussi relevé ses prévisions de ventes annuelles à 8800 milliards de yens (69,6 milliards d'euros), ce qui marquerait une progression de 6,5% sur un an, contre une prévision précédente de 8500 milliards de yens. Sur son troisième trimestre (octobre-décembre), marqué par le lancement en novembre de sa nouvelle console PlayStation 5, les ventes totales du groupe ont grimpé de 9% à 2.696,5 milliards de yens (21,3 milliards d'euros).

Elles ont été robustes dans le secteur du jeu vidéo (+40% sur un an), sur fond du lancement de la PS5 et d'une période toujours très favorable aux jeux vidéo, avec l'adoption dans le monde entier de modes de vie plus casaniers en raison de la pandémie. Les ventes de Sony sur le trimestre écoulé ont aussi été très dynamiques dans la musique, alors qu'elles ont quasiment stagné dans les produits électroniques et baissé dans ses divisions cinéma et capteurs d'image.

Le bénéfice net de Sony a bondi sur la même période de 62% sur un an à 371,9 milliards de yens (2,9 milliards d'euros) et son bénéfice opérationnel a augmenté de 20% à 359,2 milliards de yens (2,8 milliards d'euros).

Retour à la page d'accueil

afp