Pas de retard pour le pôle muséal à Lausanne

ATS

20.8.2020 - 14:26

Malgré la crise du coronavirus, le chantier du bâtiment destiné à accueillir le Musée de l'Elysée et le mudac dans Plateforme 10 à Lausanne n'a pas pris de retard. Le calendrier sera tenu et l'édifice devrait être terminé à l'automne 2021.

Le transfert des oeuvres est prévu en novembre 2021 et les premières expositions agendées pour juin 2022. A l'occasion de la présentation de la stratégie immobilière de l'Etat de Vaud sur le site du pôle muséal, le ministre Pascal Broulis en a profité pour faire un état des lieux de la deuxième partie du «quartier des arts» près de la gare de Lausanne.

«Le chantier a continué durant la crise du Covid-19 avec des mesures de protection sanitaire strictes. Il n'y a donc aucun retard», a-t-il affirmé.

Cette deuxième étape de Plateforme 10 réunit le Musée de la photographie de l'Elysée et celui du Musée de design et d'arts appliqués contemporain (mudac). Pour ce faire, les architectes ont opté pour un cube, composé de deux éléments de marbre blanc.

Doublement des espaces

Les deux parties posées l'une sur l'autre reprennent l'image des deux institutions, et se touchent en trois points. L'Elysée se situera dans la partie inférieure du bâtiment et le mudac dans sa partie supérieure.

Le nouvel établissement va permettre au Musée de la photographie de doubler ses surfaces d'exposition et de réunir ses espaces de conservation des collections en triplant leur volume. Le mudac verra, lui, ses espaces d'exposition doublés.

L'enveloppe globale de cet édifice est de 100 millions de francs. Elle comprend les 40 millions de l'Etat de Vaud, les 20 millions de la Ville de Lausanne et les 40 millions de contributions de mécènes et partenaires privés. Le site accueillera aussi le Musée botanique et un jardin en forme de L sur une partie du toit du bâtiment.

Le Musée cantonal des Beaux-Arts (MCBA), première étape de ce «quartier des arts» de 25'000 m2, a, lui, été inauguré en octobre 2019.

Retour à la page d'accueil

ATS