Pass sur les marchés de Noël: dispositif inchangé à Strasbourg

ATS

25.11.2021 - 16:19

Le dispositif prévu sur le marché de Noël de Strasbourg, qui s'ouvre vendredi et où le pass sanitaire ne sera obligatoire que pour se restaurer, «répond à la demande gouvernementale». Il n'est pas concerné par les annonces du ministre de la Santé, a indiqué jeudi la municipalité.

Le marché de Noël strasbourgeois accueille traditionnellement pendant un mois environ 2 millions de visiteurs (photo symbolique).
ATS

ATS

25.11.2021 - 16:19

Selon ce dispositif, validé par la préfecture du Bas-Rhin et la mairie, le port du masque sera obligatoire sur le marché strasbourgeois qui accueille traditionnellement pendant un mois environ 2 millions de visiteurs. Le pass ne sera donc exigé que pour accéder aux «food courts», seules zones où les visiteurs pourront se restaurer.

«Le dispositif sanitaire construit en partenariat avec l'Etat et déjà mis en place répond à la demande gouvernementale», a indiqué sur Twitter Guillaume Libsig, adjoint chargé notamment de l'événementiel à la mairie écologiste.

L'ouverture de cet événement touristique majeur, annulé l'an passé pour cause d'épidémie de coronavirus, est toujours prévue vendredi, a-t-on appris par ailleurs auprès de la mairie.

Mécontement à Colmar

Parmi les annonces destinées à endiguer la 5e vague de Covid-19, Olivier Véran a annoncé jeudi que les préfets allaient être «habilités à rendre obligatoire le port du masque pour des événements en extérieur, tels que par exemple les marchés de Noël (...) ou des brocantes», qui seront soumis au pass sanitaire.

Eric Straumann, maire (LR) de Colmar, a fait part de son mécontentement après ces annonces, la veille de l'ouverture des marchés de Noël: «Le ministre de la Santé vient d'annoncer que les marchésdeNoël seront soumis au passsanitaire. Je demanderai l'aide de l'Etat pour financer ces contrôles dont la dépense est estimée à 80'000 euros», a-t-il écrit sur Twitter.

De son côté, le marché de Noël de Metz avait d'ores et déjà instauré le pass sanitaire obligatoire, tout comme celui du petit village typique de Kaysersberg (Haut-Rhin), qui avait annoncé la mesure dès la semaine passée.

ATS