Perte nette effacée, mais opérationnel moins fort en 2021

md

26.8.2021 - 07:48

Alpiq est parvenu au premier semestre 2021 à effacer la perte nette enregistrée il y a un an mais avertit que son résultat opérationnel pour 2021 sera certes positif mais inférieur à celui de 2020, selon un communiqué paru jeudi.

md

26.8.2021 - 07:48

Le chiffre d'affaires de l'énergéticien vaudois est ressorti en progression de 48% à 2,66 milliards de francs et le résultat net s'est établi à 54 millions de francs, contre une perte nette de 84 millions il y a douze mois (archives).
ATS

Le chiffre d'affaires de l'énergéticien vaudois est ressorti en progression de 48% à 2,66 milliards de francs et le résultat net s'est établi à 54 millions de francs, contre une perte nette de 84 millions il y a douze mois.

Mais le groupe a souffert au niveau opérationnel, son résultat avant financement, impôts sur le revenu et amortissements (Ebitda) ayant plongé de 33% à 80 millions de francs.

Pour la suite de l'exercice la direction explique que «les prix de l'électricité et du CO2 couverts en francs sur les marchés de gros auront certes un impact positif sur le résultat de l'entreprise, mais que la révision de la centrale nucléaire de Leibstadt, reportée de 2020 à 2021, pèsera sur le résultat.»

A cela il faut ajouter les effets comptabilisés au premier semestre en lien avec la hausse des risques de crédit de certaines contreparties qui «se refléteront sur l'ensemble de l'année». Pour l'heure il n'est guère possible d'évaluer pleinement les répercussions de la crise pandémique, déplorent les responsables d'Alpiq.

Michel Kolly, qui est membre de la direction générale et responsable de la division Digital & Commerce, a fait savoir qu'il quittera la société après quinze ans de services. Alpiq a démarré le processus de la recherche d'un successeur.

md