Conjoncture

Rechute de la consommation des ménages au Japon en juin

afp

6.8.2021 - 07:25

Les économistes du consensus Bloomberg s'attendaient à une petite hausse de 0,2% sur un an, toujours à données réelles (archives).
ATS

La consommation des ménages nippons a reculé de 5,1% en juin sur un an, selon des chiffres publiés vendredi nettement inférieurs aux attentes et n'augurant rien de bon pour la suite, alors que la crise sanitaire au Japon s'est considérablement aggravée.

afp

6.8.2021 - 07:25

Les économistes du consensus Bloomberg s'attendaient à une petite hausse de 0,2% sur un an, toujours à données réelles.

L'effet de comparaison très favorable en variation annuelle qui durait depuis mars, du fait du premier état d'urgence au Japon au printemps 2020 à cause de la pandémie de coronavirus qui avait paralysé l'activité économique, est bel et bien terminé.

Par rapport au mois de mai également, la consommation des ménages nippons a baissé (-3,2%), selon les données du ministère des Affaires intérieures.

L'état d'urgence, un dispositif du gouvernement qui lui permet notamment de demander aux bars et restaurants de fermer plus tôt et de ne pas servir d'alcool, a été levé dans la seconde quinzaine de juin à Tokyo et dans d'autres départements de l'archipel.

Mais certaines restrictions avaient été maintenues, et l'état d'urgence a fait son retour à Tokyo dès le mois de juillet face à une nouvelle flambée des infections.

Ce dispositif a par la suite été de nouveau étendu à d'autres départements et prolongé jusqu'au 31 août, alors que le Japon est désormais confronté à une vague record ce cas de Covid-19 sur son territoire, avec la propagation du variant Delta, hautement contagieux, et une vaccination plus lente que dans d'autres pays industrialisés (32% de la population japonaise a reçu deux doses pour l'heure).

Comme au premier trimestre, la consommation des ménages devrait être le maillon faible du PIB nippon sur la période avril-juin, dont une première estimation est prévue le 16 août.

Fin juillet, le Fonds monétaire international (FMI) a abaissé sa prévision de croissance pour le Japon en 2021, à +2,8% contre +3,3% précédemment.

afp