Reprise au 2e trimestre pour Inditex

ATS

16.9.2020 - 09:11

Le bénéfice net engrangé par le propriétaire de Zara lors du deuxième trimestre de l'exercice décalé (1er février-30 avril) est en baisse de 74% par rapport à celui réalisé au deuxième trimestre 2019 (archives).
Source: KEYSTONE/AP Images/Jesus Sancho Rodriguez

Inditex a dégagé au 2e trimestre un bénéfice net de 214 millions d'euros. Le groupe espagnol, propriétaire notamment de Zara, a tiré profit d'une forte reprise des ventes avec la fin des confinements imposés pour lutter contre la pandémie de Covid-19.

Au premier trimestre, le groupe avait essuyé une perte nette de 409 millions d'euros (435,66 millions de francs), la première en près de vingt ans, après avoir dû fermer près de 90% de ses magasins dans le monde.

«Les collections printemps-été ont été très bien reçues par les clients», affirme Inditex dans un communiqué publié mercredi.

Le bénéfice net engrangé lors du deuxième trimestre de l'exercice décalé (1er février-30 avril) est en baisse de 74% par rapport à celui réalisé au deuxième trimestre 2019.

Mais il est nettement supérieur aux prévisions des analystes interrogés par le fournisseur d'information financière Factset, qui tablaient en moyenne sur 58 millions d'euros.

L'activité «a connu un point d'inflexion lors du retour à la normalité des opérations durant le second trimestre», avec une montée en puissance des ventes à partir du mois de mai, explique Inditex dans un communiqué.

Les ventes ont atteint 4,7 milliards d'euros, contre 3,3 milliards gagnés au premier trimestre, qui incluait le mois d'avril, où 88% des magasins du groupe avaient été fermés.

Mais le chiffre d'affaires reste très nettement inférieur à celui du deuxième trimestre 2019 (-32%).

Sur l'ensemble du premier semestre, Inditex enregistre une perte de 195 millions d'euros (210 millions de francs), avec une baisse des ventes de 37,5% sur un an à 8,0 milliards d'euros.

Les ventes en ligne ont augmenté de 74% par rapport au premier semestre 2019.

Inditex «prévoit une récupération rapide au deuxième semestre 2020», tirée par la vente en ligne qui «continue de croître à un rythme soutenu».

Environ 98% des boutiques sont désormais ouvertes.

Retour à la page d'accueil