Résultats en déclin au 1er semestre – Prévisions relevées

afp

4.11.2021 - 09:38

Le géant du jeu vidéo Nintendo a annoncé des résultats en baisse au premier semestre de son exercice 2021/22 démarré le 1er avril.

afp

4.11.2021 - 09:38

Le groupe, qui avait réalisé un bénéfice net record en 2020/21 quand les confinements face au Covid-19 dopaient la demande en divertissements à domicile, a vu son bénéfice net chuter de 19,4% à 171,8 milliards de yens (1,3 milliard d'euros) sur la période avril-septembre (archives).
ATS

Le groupe, qui avait réalisé un bénéfice net record en 2020/21 quand les confinements face au Covid-19 dopaient la demande en divertissements à domicile, a vu son bénéfice net chuter de 19,4% à 171,8 milliards de yens (1,3 milliard d'euros) sur la période avril-septembre. La sortie en mars 2020 de son jeu «Animal Crossing: New Horizons», devenu un véritable phénomène de société alors que les modes de vie casaniers s'imposaient dans le monde, avait en particulier provoqué une ruée exceptionnelle sur les consoles et jeux de Nintendo.

L'entreprise de Kyoto (ouest) a ainsi vu son chiffre d'affaires semestriel décliner de 18,9% sur un an à 624,3 milliards de yens (4,7 milliards d'euros), principalement à cause d'une chute de 34% des ventes de sa console Switch, celles de ses jeux ayant baissé plus modestement (-6,3%). Son bénéfice opérationnel a lui reculé de 24,5% sur un an à 220 milliards de yens (1,7 milliard d'euros).

Le potentiel de la nouvelle Switch

Le groupe nippon a cependant très légèrement relevé ses prévisions annuelles de bénéfices jeudi, citant entre autres le potentiel de la nouvelle version de la Switch dotée d'un écran Oled, sortie début octobre, et de jeux comme «Metroid Dread» ou «Pokémon diamant étincelant et perle scintillante». Il table désormais pour 2021/22 sur un bénéfice net annuel de 350 milliards de yens (2,6 milliards d'euros) contre 340 milliards de yens précédemment, ce qui resterait un repli sévère sur un an (-27,1%).

Et il s'attend maintenant à un bénéfice opérationnel de 520 milliards de yens (3,9 milliards d'euros), contre 500 milliards de yens précédemment, soit tout de même un recul de 18,8% sur un an. Son objectif de ventes est resté inchangé à 1.600 milliards de yens (12,1 milliards d'euros), ce qui représenterait une baisse de 9% sur un an.

Au niveau des ventes en volume de consoles Switch, tous modèles confondus, Nintendo a abaissé jeudi son objectif annuel à 24 millions d'unités, contre un objectif précédent de 25,5 millions d'unités. Sur son exercice 2020/21, 28,8 millions de Switch avaient été écoulées dans le monde, un record.

afp