Santander: chute du bénéfice au 2e trimestre

ATS

23.7.2019 - 08:25

Banco Santander devrait supprimer d'ici la fin de l'année plus de 3200 emplois en Espagne, soit 10% des effectifs dans ce pays, dans le cadre d'une restructuration liée à l'absorption de sa compatriote Banco Popular en 2017. (archives)
Source: KEYSTONE/AP/MANU FERNANDEZ

L'espagnole Banco Santander, première banque de la zone euro en valeur boursière, a publié mardi un bénéfice net en baisse de 18% au deuxième trimestre en raison de coûts de restructuration en Espagne et au Royaume-Uni.

A 1,39 milliard d'euros (1,53 milliard de francs au cours du jour), ce bénéfice net est néanmoins supérieur aux attentes des analystes interrogés par le fournisseur d'informations financières Factset, qui misaient en moyenne sur 1,27 milliard d'euros.

La banque explique avoir provisionné 706 millions d'euros ce trimestre, «principalement pour les coûts de restructuration prévus en Espagne et au Royaume-Uni», qui absorbent à eux seuls 626 millions d'euros.

Sans ces charges, le bénéfice net aurait progressé de 5% à 2 milliards d'euros, «grâce à la forte croissance des crédits en Amérique latine et à l'amélioration de la rentabilité en Amérique du Nord».

Sur l'ensemble du premier semestre, le bénéfice net a reculé de 14% à 3,2 milliards d'euros en raison des coûts de restructuration.

Banco Santander s'apprête à supprimer en 2019 plus de 3200 emplois en Espagne, soit 10% des effectifs dans ce pays, dans le cadre d'une restructuration liée à l'absorption de sa compatriote Banco Popular en 2017.

La banque avait annoncé début avril vouloir réduire ses coûts de 1,2 milliard d'euros par an au cours des prochaines années. Elle prévoyait dans le même temps de consacrer plus de 20 milliards d'euros sur quatre ans à la «transformation numérique et à la technologie».

Banco Santander employait fin 2018 environ 202'000 personnes dans le monde.

Retour à la page d'accueil

ATS