Sika croît rapidement malgré les problèmes des matières premières

tp

22.10.2021 - 08:03

Sika reste sur la voie des records. Malgré les effets de la crise et des problèmes que cela entraîne au niveau de l'acquisition de matières premières, le chiffre d'affaires a fortement augmenté sur les 9 premiers mois de l'année et le bénéfice a bondi d'un bon tiers.

tp

22.10.2021 - 08:03

Durant la période sous revue, le chiffre d'affaires a augmenté de 18,2% à 6,86 milliards de francs. Les acquisitions ont contribué pour 1,3% à la croissance et la croissance organique se monte à 16,8% (archives).
ATS

Durant la période sous revue, le chiffre d'affaires a augmenté de 18,2% à 6,86 milliards de francs, a indiqué Sika jeudi soir. Les acquisitions ont contribué pour 1,3% à la croissance et la croissance organique se monte donc à 16,8%. Par rapport à la période correspondante de 2019, soit avant la pandémie, la croissance organique a atteint 10,2%.

Bénéfice net de 765 millions

La forte hausse des coûts des matières premières n'est pas restée sans effet pour le groupe zougois. Elle a fait baisser la marge brute à 52,6% contre 54,6% un an auparavant.

Simultanément, les volumes élevés, les augmentations de prix et d'efficience ont permis d'obtenir un effet d'échelle. Le bénéfice opérationnel Ebit a bondi de près d'un tiers à un nouveau record de 1054,0 millions de francs. Quant au bénéfice net, il a augmenté de 36,3% à 765,1 millions de francs.

Les chiffres sont dans l'ensemble conformes aux attentes des analystes. Le consensus AWP était à 6,87 milliards pour le chiffre d'affaires, 1057 millions pour l'Ebit et 766 millions pour le bénéfice net.

La pandémie a eu des effets importants sur la marche des affaires dans toutes les régions. De nouveaux lockdowns dans certaines parties d'Asie ont entravé les chaînes de livraison mondiales, a relevé Sika. Le groupe a toutefois gagné des parts de marché dans toutes les régions, grâce à sa solide position sur le marché et à ses produits innovants.

Objectifs confirmés

Pour 2021 dans son ensemble, Sika continue de tabler sur une croissance de 13-17% du chiffre d'affaires en monnaies locales. L'Ebit devrait croître plus que proportionnellement par rapport au chiffre d'affaires et la marge atteindre pour la première fois 15%, malgré l'environnement exigeant au niveau des prix des matières premières et des goulets d'étranglement dans les chaînes de livraison.

Sika a aussi confirmé ses objectifs à moyen terme dans le cadre de «Stratégie 2023». Le chiffre d'affaires devrait croître annuellement de 6-8% et la marge Ebit se situer entre 15% et 18%.

Par ailleurs, Patricia Heidtman a été nommée «Chief Innovation and Sustainability Officer» avec siège à la direction générale. Mme Heidtmann travaille pour le groupe depuis 1998, dernièrement en tant que «Core Technology Head for Thermoplastic Systems».

La nouvelle directrice remplace Frank Hoefflin qui prend lui la nouvelle fonction de «Head Operations, Quality and EHS» et rapportera à ce titre directement au directeur général.

tp