Sika dope sa dynamique de croissance en rachetant l'allemand MBCC

buc

11.11.2021 - 08:19

buc

11.11.2021 - 08:19

Le groupe Sika va donner un coup d'accélérateur à sa stratégie de croissance en se portant acquéreur de l'allemand MBCC, dont la valeur est estimée à 5,5 milliards de francs.

Sika escompte avec l'intégration de MBCC faire bondir ses recettes annuelles à 13 milliards de francs, contre 8 milliards actuellement. (archive)
ATS

Sous réserve des autorisations d'usage, l'entreprise zougoise espère porter dès 2023 son chiffre d'affaires à 13 milliards.

Basé à Mannheim, l'ancienne filiale du chimiste BASF est active dans les systèmes de constructions et les additifs. Elle compte quelque 7500 collaborateurs et vise cette année un chiffre d'affaires annuel de 2,7 milliards d'euros, soit environ 2,9 milliards de francs, précise Sika jeudi dans un communiqué.

Le groupe zougois a signé un accord contraignant avec l'actuel propriétaire, une filiale de la société d'investissement Lone Star Funds. La finalisation de la transaction, sous réserve des autorisations réglementaires que Sika se dit «certain» d'obtenir, est attendue dans la deuxième moitié de 2022.

Le prix d'acquisition correspond à un rapport de 11,5 fois la valeur de l'entreprise par rapport à l'excédent brut d'exploitation (Ebitda) pro forma attendu pour 2022. A la faveur de synergies annuelles de 160 à 180 millions de francs visées, celui-ci devrait cependant être ramené à 8,5 fois.

La transaction est génératrice de valeur pour les actionnaires de Sika et devrait se refléter positivement dans le bénéfice par action (BPA) dès la première année complète d'activité suivant la finalisation de l'acquisition.

buc