Soutien accru à l'économie exigé à Fribourg

ATS

4.5.2020 - 10:36

La Chambre de commerce et d'industrie du canton de Fribourg (CCIF) demande un engagement financier accru de la part de l'Etat de Fribourg pour relancer et sauvegarder l'économie cantonale dans le contexte de la crise sanitaire du Covid-19 (archives).
Source: KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

La Chambre de commerce et d'industrie du canton de Fribourg (CCIF) attend davantage de soutien du Conseil d'Etat fribourgeois pour contrer l'impact du Covid-19. Elle demande une aide d'urgence accrue et un Fonds de relance cantonal de 200 millions de francs.

«La chute de l'activité causée par le coronavirus met en danger l'avenir économique du canton de Fribourg», a rappelé lundi la CCIF dans un communiqué. Saluant les mesures engagées en faveur des entreprises jusqu'ici, l'association faîtière propose une augmentation substantielle des moyens mis à disposition par l'Etat.

Outre un apport urgent étoffé, avec un doublement des moyens à 100 millions, la CCIF demande la création d'un fonds spécialement affecté à la relance et à la sauvegarde de l'activité, doté de 200 millions de francs. Elle mentionne aussi un «plan d'actions cantonal en faveur de l'économie».

La CCIF appuie son argumentation sur les réserves dont dispose le canton de Fribourg, avec une fortune de quelque 1,3 milliard de francs. Selon elle, «la situation financière très avantageuse en comparaison avec d'autres cantons» permet d'amortir le choc de la crise actuelle en disposant d'une marge de manoeuvre «enviable».

Retour à la page d'accueil

ATS