Statkraft encore dopé par l'envolée des prix de l'électricité

afp

22.7.2021 - 09:57

afp

22.7.2021 - 09:57

Le plus gros producteur européen d'énergies renouvelables, le norvégien Statkraft, a annoncé jeudi un nouveau bond de ses bénéfices au deuxième trimestre.

Après un premier trimestre record, l'énergéticien public a dégagé son meilleur bénéfice d'exploitation pour un deuxième trimestre, à 5,5 milliards de couronnes (560 millions de francs), contre une perte un an plus tôt (archives).
ATS

Après un premier trimestre record, l'énergéticien public a dégagé son meilleur bénéfice d'exploitation pour un deuxième trimestre, à 5,5 milliards de couronnes (560 millions de francs), contre une perte un an plus tôt. Le bénéfice net a été quintuplé, à 2,4 milliards de couronnes.

Le prix moyen de l'électricité en Europe du Nord, très dépendant du niveau de précipitations et de la conjoncture, a bondi sur un an pour attendre 41,9 euros par mégawattheure au deuxième trimestre, également tiré par la sortie de crise du coronavirus.

Au deuxième trimestre 2020, marqué par une offre abondante et une demande en berne en raison de la crise sanitaire, les prix étaient tombés à 5,6 euros. La production ressort en revanche légèrement en baisse (-2,5%), à 15,5 térawattheures, sans pour autant empêcher le chiffre d'affaires de plus de doubler à 15,6 milliards.

Présent dans 17 pays, principalement dans l'hydroélectrique – dont la Norvège est le champion européen – Statkraft est détenu à 100% par l'Etat norvégien et n'est pas coté en Bourse. Egalement présent dans l'éolien et le gaz, le groupe public a décidé au cours du trimestre de construire d'importantes centrales solaires en Espagne et en Irlande.

Statkraft souligne avoir prévu plus de 13 milliards de couronnes d'investissements dans les énergies renouvelables dans les prochaines années.