Transport aérien Swiss progresse au 1er trimestre

lk

3.5.2023 - 07:40

Les revenus de Swiss se sont envolés de 55% sur un an à 1,1 milliard de francs tandis que le résultat d'exploitation s'est inscrit à 78,4 millions après une perte de 47,4 millions en comparaison annuelle (archives).
Les revenus de Swiss se sont envolés de 55% sur un an à 1,1 milliard de francs tandis que le résultat d'exploitation s'est inscrit à 78,4 millions après une perte de 47,4 millions en comparaison annuelle (archives).
ATS

Swiss a affiché une performance en net progrès au 1er trimestre, à la faveur d'une forte hausse du nombre de passagers. Par ailleurs, la compagnie aérienne, filiale du géant allemand Lufthansa, assure avoir remboursé tous ses emprunts contractés durant la pandémie.

3.5.2023 - 07:40

Durant la période sous revue, le chiffre d'affaires s'est envolé de 55% à 1,1 milliard de francs tandis que le résultat d'exploitation s'est inscrit à 78,4 millions après une perte de 47,4 millions en comparaison annuelle, précise un communiqué.

«Notre base de coûts réduite à la suite de la restructuration de 2021 ainsi que la grande fiabilité de notre programme de vols ont de nouveau largement contribué à ces excellentes performances», fait remarquer le directeur des finances, Markus Binkert, cité dans le communiqué.

Plus de 3 millions de passagers ont pris un vol Swiss, soit un bond de plus de 70% sur un an. «L'appel du voyage continue d'entraîner une forte demande de transport aérien alors que l'offre du secteur n'a pas encore retrouvé les niveaux d'avant la pandémie», explique également M. Binkert.

La compagnie a effectué plus de 27'000 vols, soit environ 47% de plus que l'année précédente. Sur l'ensemble de son réseau, ses capacités (exprimées en sièges-kilomètres offerts – SKO) ont progressé de 40,2% au 1er trimestre 2023.

Le coefficient moyen d'occupation des sièges s'est établi à 81%, une amélioration de 18,1 points.

En outre, Swiss a retrouvé son niveau de liquidités d'avant la crise du Covid et a pu rembourser le financement accordé par Lufthansa et n'est donc plus endetté. En mai 2022, l'entreprise s'était également acquitté du crédit bancaire garanti par la Confédération au plus fort de la pandémie.

Lufthansa pour sa part a affiché une perte nette de 467 millions d'euros entre janvier et mars, période traditionnellement peu dynamique pour les compagnies aériennes, après une perte de 584 millions sur la même période l'an dernier. «Nous nous attendons maintenant à un boom des voyages pendant l'été et à un nouveau record de nos recettes de trafic pour l'ensemble de l'année», a indiqué le directeur général du groupe Carsten Spohr dans un communiqué.

lk