Transports publics réduits de 80 à 90%

ATS

2.4.2020 - 14:06

Les gares sont de plus en plus vides en Suisse.
Source: KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER

La dernière étape de la réduction des horaires des transports publics suisses causée par la pandémie de coronavirus est entrée en vigueur jeudi. Selon les CFF, la demande a chuté de 80 à 90%.

Depuis ce jeudi, les Intercity Genève-Aéroport-St-Gall ne circulent plus entre Genève-Aéroport et Fribourg. L'Interregio Zurich-Lucerne est également supprimé, ont précisé les CFF dans un communiqué.

La mise en oeuvre de cette quatrième étape s'est bien déroulée pour le moment, précise l'ex-régie fédérale. Les entreprises de transports publics recommandent aux voyageurs de consulter avant chaque déplacement l'horaire en ligne, qui est mis à jour en continu.

Selon les CFF, les mesures d'hygiène et de distanciation sociale sont tenues. Lorsque c'est possible, les trains criculent dans leur composition maximale.

Ce changement d'horaire est valable au moins jusqu'au 26 avril. On ignore combien de temps la situation exceptionnelle causée par le coronavirus durera. Mercredi, le nouveau patron des CFF Vincent Ducrot avait affirmé que l'entreprise prépare des plans pour faire redémarrer l'exploitation. Cela se fera en «deux, maximum trois étapes», avait-il précisé.

Retour à la page d'accueil

ATS