Biens de consommation

Unilever confirme une offre sur GSK Consumer Healthcare

afp

17.1.2022 - 09:08

Le géant de l'agroalimentaire et des produits d'hygiène Unilever a clarifié lundi sa stratégie de croissance vers «la santé, la beauté et l'hygiène» et confirmé une offre évaluée à 50 milliards de livres (72 milliards de francs) sur GSK Consumer Healthcare.

Unilever a clarifié sa stratégie de croissance vers «"la santé, la beauté et l'hygiène" »et confirmé une offre évaluée à 50 milliards de livres sur GSK Consumer Healthcare. (archives)
ATS

afp

17.1.2022 - 09:08

«Le segment des produits de santé de grande consommation serait très complémentaire pour Unilever avec un bon potentiel de synergies» et GSK Consumer Healthcare, serait une acquisition stratégique forte», selon un communiqué.

Samedi, GlaxoSmithKline (GSK) avait dévoilé avoir reçu trois offres non sollicitées d'Unilever sur GSK Consumer Healthcare, coentreprise entre GSK et Pfizer dont le britannique détient 68% et l'américain 32%.

La dernière offre datait du 20 décembre, «pour un total de 50 milliards de livres, dont 41,7 milliards de livres en numéraire et 8,3 milliards de livres en actions d'Unilever».

GSK a rejeté les trois offres, estimant qu'elles sous-évaluent l'unité visée.

Dans son communiqué, Unilever dit vouloir «accélérer la croissance de l'entreprise et le repositionnement de son portefeuille (de produits) vers des catégories à forte croissance».

Glaces Magnum et nettoyants Cif

Il précise que «des acquisitions majeures devraient s'accompagner de l'accélération de la cession de marques et activités à croissance plus faible».

En novembre, le groupe, dont la vaste gamme de produits inclut les glaces Magnum, les nettoyants Cif ou le savon Dove, avait annoncé un accord à 4,5 milliards d'euros avec le fonds CVC Capital Partners pour lui vendre sa division de thés, qui comprend 34 marques dont Lipton, Tazo et Pukka.

Il avait dit quelques mois plus tôt avoir créé une entité regroupant ses marques de thé afin de se concentrer sur ses segments jugés plus stratégiques.

afp