Biotech

Vaccin: Moderna soumettra rapidement les données à Swissmedic

jh

30.11.2020 - 18:54

Image d'illustration
Source: KEYSTONE

Tandis que les autorités sanitaires aux Etats-Unis (FDA) et en Europe (EMA) doivent réceptionner lundi des demandes de mises sur le marché en urgence pour son vaccin expérimental contre le Covid-19, Moderna prévoit de fournir «dans les prochains jours» les mêmes données aux autorités helvétiques dans le cadre d'un examen roulant.

«Swissmedic ne dispose pas de procédure d'urgence comme la Food and drugs administration et son 'emergency use' ou l'Agence européenne des médicaments et son 'autorisation conditionnelle'», a rappelé en entretien avec AWP Dan Staner, chef de la région Europe, Moyen-Orient et Afrique (Emea) et responsable du marché suisse de Moderna.

L'ARNm-1273 est néanmoins devenu mi-novembre le troisième candidat vaccin contre le Covid-19 à être passé au crible par le gendarme des médicaments helvétique dans le cadre d'une procédure d'examen en continu, après ceux du suédo-britannique Astrazeneca et du partenariat germano-américain composé de Biontech et Pfizer.

Sans préjuger de l'issue de cet examen, M. Staner a répété qu'une mise sur le marché en Suisse au début de l'année prochaine lui semblait concevable.

La Confédération jouit à ce titre d'un certain avantage sur d'autres pays, Berne ayant été parmi les premiers à conclure avec l'entreprise un accord de précommande.

Les premiers lots de vaccins produits par son partenaire rhénano-valaisan Lonza étaient déjà sortis du site de ce dernier à Viège pour finition en Espagne. «La production se fait à flux tendus et 24 heures sur 24, mais pour l'heure nous tenons le calendrier», a assuré le responsable.

Lonza doit produire l'intégralité des vaccins anti-Covid-19 de Moderna à l'échelle mondiale, en dehors des Etats-Unis. Misant gros sur le succès de ce qui pourrait devenir son premier produit commercialisé, l'entreprise massachussetaise a investi 300 millions de dollars dans des capacités de production dédiées au pays de l'oncle Sam, «avant même d'avoir une indication sur le niveau d'efficacité», rappelle M. Staner.

Retour à la page d'accueil

jh