Automobile

Volvo Cars progresse en 2022, malgré de «fortes turbulences»

afp

9.2.2023 - 10:28

Le constructeur automobile Volvo Cars a annoncé jeudi un bénéfice net en hausse en 2022. Le groupe suédois, en mains du chinois Geely, a notamment été porté par une demande solide, malgré une année «remplie de défis pour l'industrie automobile globale».

Pour 2023, Volvo prévoit une croissance "à deux chiffres" de ses ventes au détails à condition que la chaînes d'approvisionnement ne souffre plus de perturbations. (archives)
Pour 2023, Volvo prévoit une croissance "à deux chiffres" de ses ventes au détails à condition que la chaînes d'approvisionnement ne souffre plus de perturbations. (archives)
ATS

afp

9.2.2023 - 10:28

«Nous avons fait face à un mélange de difficultés interconnectées, de l'inflation grandissante à des taux d'intérêts plus élevés, en passant par des perturbations sur la chaîne d'approvisionnement et la logistique», a déclaré le directeur général de Volvo Cars Jim Rowan, cité dans le rapport. Sur l'ensemble de l'année 2022, le groupe a vu son bénéfice net progresser de près de 20%, à 17 milliards de couronnes (1,46 milliards de francs).

Le chiffres d'affaires annuel s'établit quant à lui à 330 milliards de couronnes (29,1 milliards d'euros), soit une hausse de 17%. Le groupe dépasse les attentes des analystes qui tablaient sur un bénéfice net annuel de 15,8 milliards de couronnes (1,3 milliards d'euros) et un chiffres d'affaires de 322,13 milliards de couronnes (28,4 milliards d'euros), selon Factset.

Sur le seul quatrième trimestre, le constructeur a enregistré un bénéfice net de 2,8 milliards de couronnes (252 millions d'euros), pour un chiffre d'affaires de 105,2 milliards de couronnes (9 milliards d'euros). Le constructeur note d'ailleurs de bons résultats de vente au détails sur cette période, stimulés par une amélioration des taux de production grâce à la levée des restrictions sanitaires en Chine.

Pour 2023, le groupe prévoit une croissance «à deux chiffres» de ses ventes au détails à condition que la chaînes d'approvisionnement ne souffre plus de perturbations. Volvo Cars, qui ambitionne de sortir du moteur à combustion pour passer au tout-électrique d'ici 2030, a également noté une demande «particulièrement forte» pour les voitures électriques au quatrième trimestre avec un total de plus de 34.000 véhicules entièrement électriques vendus, soit 18% du total de voitures vendues.

afp