700 kg de cocaïne étaient cachés dans un camion de crevettes!

ATS

2.10.2021 - 20:11

Un camion transportant près de 700 kg de cocaïne cachés dans une cargaison d'une vingtaine de tonnes de crevettes a été intercepté vendredi matin par la gendarmerie dans le nord-ouest de la France. Cette prise exceptionnelle représente plus de 40 millions d'euros.

ATS

2.10.2021 - 20:11

Blick auf einen Grossen Hoeckerflohkrebs (Dikerogammarus villosus) im Institut fuer Seenforschung in Langenargen am Bodensee am Dienstag, 9.Sept.2008. Der Krebs gehoert zu den exotischen Neuankoemmlingen im Bodensee und wurde erstmals 2002 bei Immenstaad entdeckt. Mittlerweile hat er sich ueber den ganzen Bodensee verbreitet. Die urspruengliche Heimat ist der Schwarzmeerraum, Russland, die Balkanhalbinsel. Die Ausbreitung des Hoeckerflohkrebses, im Englischen heisst er
Dissimulée parmi les crevettes, la prise exceptionnelle représente plus de 40 millions d'euros, selon une source proche du dossier. (image d'illustration)
KEYSTONE

Deux personnes ont été interpellées près de la ville du Havre durant l'opération, a-t-on appris samedi de sources proches du dossier, confirmant une information du Parisien. L'affaire a débuté à la sortie du port du Havre, vendredi matin, avec l'interception d'un camion de 38 tonnes par quatre hommes.

Ces derniers, armés, ont fait monter de force dans leur voiture le chauffeur pour s'emparer du poids-lourd. L'alerte a été rapidement donnée, l'enlèvement du conducteur ayant eu des témoins, et le camion pris en chasse par des gendarmes.

Moins de 50 minutes après le début des faits, l'épopée des malfaiteurs s'est achevée sur l'autoroute A25, après avoir laissé le chauffeur sur une aire de repos. Ce dernier n'était pas au courant de la présence de cocaïne dans sa cargaison, a-t-on précisé de source policière.

À l'intérieur du camion, les gendarmes ont découvert parmi les cartons de crevettes en provenance d'Équateur 11 sacs de sport contenant au total 687 kg de cocaïne. Cette prise exceptionnelle représente plus de 40 millions d'euros, selon une source proche du dossier.

Un des malfaiteurs, les autres ont pris la fuite, a été interpellé, ainsi qu'un autre homme ayant attiré l'attention dans la zone portuaire par son comportement, a-t-on ajouté de même source. Tous deux ont été placés en garde à vue dans le cadre de l'enquête ouverte pour «trafic de stupéfiants, importation, enlèvement, séquestration».

ATS