Sportifs!

960 nageurs ont plongé pour la 5ème Traversée de la rade 

za, ats

5.9.2021 - 12:23

À Genève, 960 personnes ont participé dimanche matin à la 5e édition de La Traversée en eau vive. Elles ont nagé les 1800 mètres entre Genève-Plage et les Bains des Pâquis dans une eau à 21 degrés.

za, ats

5.9.2021 - 12:23

À Genève, 960 personnes ont participé dimanche matin à la 5e édition de La Traversée en eau vive. Elles ont nagé les 1800 mètres entre Genève-Plage et les Bains des Pâquis dans une eau à 21 degrés.
ATS

Alors que la crise sanitaire avait eu raison de la manifestation populaire en 2020, les conditions étaient réunies dimanche pour la réussite de la 5e édition. Le plan d'eau était calme, et le soleil brillait. «C'était une des plus belles matinées de l'été», a relevé Olivier Boillat, coordinateur de La Traversée. «Tout s'est merveilleusement passé.»

Afin de respecter les mesures sanitaires, le nombre de nageurs a été limité à 960 personnes, alors que l'édition 2019 avait rassemblé 1200 participants. Les quatre groupes de 240 sont partis de Genève-Plage dès 08h00, à un quart d'heure d'intervalle. Trois personnes ont abandonné en cours de route, l'une d'entre elles dès le départ, et les deux autres ont été prises en charge par un bateau.

Doyenne de 88 ans

La doyenne des participants était âgée de 88 ans. Elle est arrivée aux Bains des Pâquis «en pleine forme» après avoir nagé pendant 1heure 35, a précisé M. Boillat. L'âge minimal est fixé à 16 ans. Les nageurs sont encadrés par des bénévoles à paddle, en kayak et sur des bateaux de sociétés de sauvetage.

Organisée par le groupe sport de l'Association d'usagers des Bains des Pâquis, cette course sportive se veut conviviale. Il n'y a pas de classement, mais une horloge à l'arrivée permet à chaque participant de connaître son temps. Le temps maximal est en principe fixé à 105 minutes; au-delà, le nageur est habituellement pris en charge par les sauveteurs.

za, ats