Corruption à l'OFROU

Abandon des poursuites contre l'un des accusés

tl, ats

16.8.2021 - 11:52

Dans la procédure pénale contre d'anciens employés de l'Office fédéral des routes (OFROU) pour corruption en lien avec la construction de routes en Valais, la procédure contre un quatrième accusé a été abandonnée. Deux anciens employés de l'OFROU ont déjà été condamnés, tandis qu'un non-lieu a été prononcé dans le cas du troisième accusé.

tl, ats

16.8.2021 - 11:52

Des voitures roulent sur l'autoroute entre l'echangeur d'Ecublens et de Villars-Ste-Croix ce mercredi 27 janvier 2016 a Crissier dans le canton de Vaud. Le Conseil federal a approuve mercredi un projet de l'Office federal des routes (OFROU) devise a 510 millions de francs pour ameliorer la securite du trafic routier et supprimer le goulet d'etranglement de Crissier. (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)
Le MPC avait ouvert une procédure pénale au printemps 2015 pour soupçons de corruption active et passive d'agents publics et soupçon de gestion déloyale des intérêts publics. (image d'illustration)
KEYSTONE

Le non-lieu prononcé à l'encontre de la quatrième personne n'est toutefois pas encore juridiquement contraignant, a précisé le Ministère public de la Confédération (MPC) à Keystone-ATS lundi.

Le MPC avait ouvert une procédure pénale au printemps 2015 pour soupçons de corruption active et passive d'agents publics et soupçon de gestion déloyale des intérêts publics. La police fédérale avait perquisitionné les bureaux de l'OFROU à Viège.

Deux fonctionnaires qui travaillaient pour cette succursale et l'ex-directeur d'une entreprise de construction avaient été placés en détention préventive dans le cadre de cette affaire. L'enquête a ensuite été étendue à une quatrième personne.

Les deux ex-employés auraient à plusieurs reprises reçu des cadeaux de la part du directeur. Il s'agirait de paiements en nature, tels que du vin ou des denrées alimentaires.

tl, ats