AstraZeneca

Un 2ème cas de caillots sanguins rares détecté au Canada

ATS

18.4.2021 - 09:14

Le Canada a annoncé samedi avoir identifié un deuxième cas en une semaine de caillots sanguins rares avec un faible taux de plaquettes après une vaccination avec le vaccin d'AstraZeneca. Le pays continue de recommander son utilisation.

ATS

18.4.2021 - 09:14

epa09138621 A healthcare worker prepares a dose of Vaxzevria (previously AstraZeneca) COVID-19 vaccine during a vaccination drive for journalists in Dili, East Timor, also known as Timor Leste, 16 April 2021. EPA/ANTONIO DASIPARU
Les cas de caillots sanguins restant très isolés, les autorités sanitaires canadiennes continuent de le recommander.
KEYSTONE

Le cas a été observé chez une personne vivant dans la province de l'Alberta (ouest) ayant reçu la version du vaccin d'AstraZeneca développée par le Serum Institute en Inde, ont indiqué les autorités sanitaires sur Twitter. «La personne a reçu un traitement et se rétablit,» ont-elles précisé.

Un premier cas avait été annoncé mardi dernier chez une Québécoise qui avait reçu le même vaccin.

Les formations de caillots sanguins à la suite du vaccin d'AstraZeneca «restent très rares» et le Canada «continue de considérer que les avantages des vaccins (...) pour la protection contre le Covid-19 l'emportent sur les risques potentiels,» ont indiqué les autorités sanitaires.



«Santé Canada et l'Agence de la santé publique du Canada continueront de surveiller de près l'utilisation de tous les vaccins Covid-19 et d'examiner et d'évaluer tout nouveau problème de sécurité,» ont-elles ajouté.

Fin mars, le Comité consultatif national de l'immunisation avait recommandé aux provinces de suspendre l'utilisation du vaccin d'AstraZeneca chez les personnes âgées de moins de 55 ans, le temps d'évaluer les risques.

ATS