Annonce record La déforestation en Amazonie au plus bas depuis 2015

ATS

8.12.2023 - 19:32

La déforestation en Amazonie brésilienne est tombée à son niveau le plus bas pour un mois de novembre depuis 2015, selon les données officielles publiées vendredi, confirmant la tendance amorcée depuis le retour au pouvoir de Luiz Inacio Lula da Silva.

La forêt amazonienne se porte mieux sous le président Lula que sous son prédécesseur, confirment des chiffres publiés vendredi par l'Institut national de recherche spatiale (INPE) (photo symbolique).
La forêt amazonienne se porte mieux sous le président Lula que sous son prédécesseur, confirment des chiffres publiés vendredi par l'Institut national de recherche spatiale (INPE) (photo symbolique).
ATS

ATS

8.12.2023 - 19:32

Quelque 201,1 km2 de la plus grande forêt tropicale de la planète ont été détruits en novembre, un relevé mensuel au plus bas depuis le début des relevés en 2015, selon le système Deter de l'Institut national de recherche spatiale (INPE). Cela représente une baisse de 64% par rapport au même mois l'an passé (554,66 km2).

Cette annonce record survient en pleine COP28 sur le climat à Dubaï, où est débattue la préservation de l'Amazonie, facteur clé dans la lutte contre le réchauffement climatique en raison de son rôle dans l'absorption du dioxyde de carbone présent dans l'atmosphère.

Venu à Dubaï, le président Lula s'y est félicité que son gouvernement avait «réduit de façon drastique la déforestation en Amazonie», et a réitéré son engagement à l'arrêter complètement d'ici à 2030.

La savane souffre

Ces résultats sont d'autant plus encourageants que l'Amazonie brésilienne, dans le nord du pays, affronte une sécheresse historique qui a réduit le débit des principaux cours d'eau à des niveaux sans précédent, exposant ainsi la forêt aux incendies.

En revanche, le Cerrado, savane la plus riche en biodiversité au monde, située au sud-est de l'Amazonie, a connu son pire mois de novembre depuis le début du suivi en 2018. La déforestation dans ce biome a été de 571,6 km2 en novembre, soit une augmentation de 238% par rapport aux 168,87 km2 du même mois en 2022.

Depuis son retour au pouvoir en janvier, Lula s'est engagé à inverser les politiques environnementales de son prédécesseur, l'ex-président d'extrême droite Jair Bolsonaro (2019-2022), ouvertement climato-sceptique.

Encore de nombreux défis

En amont de la COP28, le gouvernement de gauche avait annoncé une réduction de 22,3% de la déforestation de l'Amazonie brésilienne sur un an, de juillet 2022 à juillet cette année, soit le meilleur résultat enregistré en quatre ans, selon les données de l'INPE.

«Les actions du gouvernement ont réussi à réduire fondamentalement la déforestation en Amazonie, bien qu'il y ait encore de nombreux défis à relever», a estimé auprès de l'AFP Ana Carolina Crisostomo, spécialiste de la conservation au WWF-Brésil.

«Cependant, à l'heure actuelle, il est essentiel de donner la priorité aux actions menées dans le Cerrado», car sa destruction «met en péril la sécurité hydrique et la production agricole de notre pays», a-t-elle souligné.

ATS