Canada

Des millions de dollars d'amende pour un gigantesque vol de sirop d'érable

AFP

31.3.2022 - 22:36

Un employé passe devant des barils de sirop d'érable à Laurierville, au Québec, le 9 décembre 2021

AFP

31.3.2022 - 22:36

Un Québécois, condamné pour le plus important vol de sirop d'érable jamais commis dans le pays, devra payer une amende de plus de 9 millions de dollars canadiens (6,5 millions d'euros) pour ce vol du siècle.

L'affaire, qui remonte à 2012, vient d'être tranchée par la Cour suprême du Canada. Richard Vallières et quinze autres personnes avaient dérobé 5.000 tonnes de sirop, il y a 10 ans, dans un entrepôt à 150 km de Montréal. Un butin estimé à environ 18 millions de dollars canadiens.

La revente avait rapporté 10 millions de dollars canadiens au groupe.

Reconnu coupable de fraude, trafic et vol, le Québécois a été condamné en 2016 à huit ans d'emprisonnement et à une amende de plus de 9 millions de dollars canadiens. Celle-ci avait été réduite en appel à un million de dollars, somme correspondant à ses profits personnels. 

Mais la cour suprême du Canada a renversé à l'unanimité jeudi l'arrêt de la Cour d'appel a estimé que Richard Vallières, qui est toujours derrière les barreaux, devait payer «une amende égale à la valeur du bien qui était en sa possession ou sous son contrôle, soit 10 millions de dollars».

«Le crime ne paie pas», a souligné le juge en chef de la Cour suprême Richard Wagner.

Le Québécois dispose d'un délai de dix ans pour payer cette amende, sous peine de risquer six années de prison supplémentaires.

Produit à partir de la sève brute d'érable, le liquide doré et très sucré, populaire surtout en Amérique du Nord, est fabriqué principalement au Québec. Mais il existe aussi de gros producteurs dans les provinces voisines, dont le Nouveau-Brunswick.

AFP