Concours de chiens d'avalanche à Adelboden

31.3.2019 - 18:10, ATS

Les 25 meilleurs chiens d'avalanche du pays ont montré de quoi ils sont capables ce week-end dans l'Oberland bernois. Les fins limiers se sont affrontés aux championnats suisses d'Adelboden.

C'est Ismir vom Kistenstein, un chien de berger belge de huit ans, qui a remporté la victoire. Son maître, Stefan Steiner, et lui viennent des Grisons.

Tous les concurrents étaient alémaniques. Les chiens romands, encore très jeunes et peu expérimentés, n'ont pas eu accès à la finale pour cette édition, a indiqué Anita Rossel, porte-parole de l'événement, au Matin Dimanche.

Seul un tiers des chiens actifs

Seul un bon tiers des chiens en lice sont vraiment actifs en cas d'urgence, a précisé Anita Rossel à Keystone-ATS. En cas d'avalanche, seuls les chiens suffisamment proches peuvent être transportés par les airs assez rapidement sur les lieux. Les maîtres-chiens doivent être en mesure de fournir des services de piquet – ce qui ne va pas de soi.

Une partie des participants aux championnats suisses ne sont jamais vraiment confrontés au terrain. Ce sont simplement des adeptes du sport canin. Ils aiment s'entraîner avec leurs animaux dans la neige et les préparer en conséquence, explique Mme Rossel.

L'objectif est d'entraîner les chiens afin qu'ils puissent retrouver les personnes et les objets ensevelis le plus rapidement et le plus sûrement possible et de le signaler en grattant continuellement. Le maître-chien doit pour sa part être à l'aise sur les skis et avoir une bonne compréhension de la tactique de recherche.

Deux épreuves

Pour remporter le titre de meilleur chien d'avalanche cette année, les fins limiers se sont s'affrontés sur deux épreuves: la fouille sommaire et la fouille minutieuse.

Lors de la fouille sommaire, le maître-chien doit mettre en place une tactique de recherche et utiliser son chien pour trouver deux figurants enfouis dans la neige en moins de 20 minutes dans une zone de 7000 à 9000 mètres carrés. Pour la fouille minutieuse, le maître-chien et le chien disposent de 10 minutes pour retrouver un sac à dos enterré dans une zone de 50 mètres de large et de 30 à 50 mètres de longueur.

Retour à la page d'accueil

Plus d'articles