Nuit agitée Coups de feu et poursuite rocambolesque à Sion

bu, ats

1.11.2022 - 19:54

Des coups de feu ont été tirés devant une discothèque à Sion dans la nuit de lundi à mardi. Dans la foulée, un gendarme vaudois a aussi tiré lors d'un contrôle près de la sortie d’autoroute à Chexbres (VD). La personne contrôlée, hors de cause, n’a pas été blessée.

Un gendarme vaudois a dégaîné son arme, à mauvais escient, au terme d'une course poursuite (photo prétexte).
Un gendarme vaudois a dégaîné son arme, à mauvais escient, au terme d'une course poursuite (photo prétexte).
ATS

bu, ats

1.11.2022 - 19:54

Vers 3h35, des coups de feu ont été entendus par des policiers qui procédaient à des contrôles dans le secteur concerné, a indiqué la police valaisanne mardi. Simultanément, des appels parvenaient à la Centrale d’engagement de la police cantonale, faisant état de coups de feu tirés devant une discothèque en ville de Sion.

Sur place, les agents ont procédé aux premières mesures d’usage. Une personne légèrement blessée a été conduite à l’hôpital de Sion.

Dans la foulée, la police cantonale vaudoise a mis en place un important dispositif policier dans l’Est du canton pour tenter d’interpeller un véhicule et ses occupants signalés par la police valaisanne à la suite de coups de feu tirés à Sion, a annoncé la police vaudoise mardi soir.

Circulant à près de 200 km/h

Le véhicule suspect a été pris en chasse par une patrouille de la gendarmerie sur l’autoroute A9 peu avant le tunnel de Glion. La voiture circulait à près de 200 km/h dans la zone réservée aux travaux, mettant en danger les ouvriers.

La voiture a été perdue de vue par les policiers. Un véhicule similaire a été par la suite repéré dans la région de Chexbres.

Plus tard, vers 06h00, une autre patrouille engagée dans le cadre de ce dispositif à proximité de la sortie d’autoroute de Chexbres a aperçu un individu dont le comportement a paru suspect. Les policiers ont effectué les injonctions d’usage sans effet sur la personne qui a poursuivi sa route dans leur direction.

Deux coups de feu tirés

Le gendarme, voyant l’homme saisir un objet dans sa poche et se sentant en danger, a tiré deux coups de feu dans sa direction. Cet homme, qui n’a pas été blessé, s’est alors couché au sol et a pu être interpellé par les deux agents.

Les contrôles effectués permettent d’établir que cet homme de 21 ans domicilié dans la région n’est pas la personne recherchée dans le cadre de cette affaire. Il a déclaré n’avoir pas entendu les injonctions des agents car il écoutait de la musique avec des écouteurs sans fil.

La victime et les deux policiers impliqués ont été entendus par un procureur du Ministère public central, qui a ouvert une instruction pénale afin d’établir les circonstances et les responsabilités pénales dans cette affaire. La victime s’est constituée partie plaignante.

bu, ats