Brésil

Déforestation record en Amazonie pour un mois de février

ATS

12.3.2022 - 02:48

La déforestation de la forêt amazonienne au Brésil a battu un nouveau record en février. Selon des images du programme de surveillance Deter de l'agence spatiale brésilienne INPE, 199 kilomètres carrés de couverture forestière ont disparu.

199 kilomètres carrés de forêt amazonienne ont disparu en février au Brésil (archives).
ATS

ATS

12.3.2022 - 02:48

Il s'agit du chiffre le plus élevé pour un mois de février depuis le début de ce programme, en août 2015, et une augmentation de 62% par rapport à février l'an passé. Ce chiffre est d'autant plus inquiétant que le mois de février est celui de la saison des pluies en Amazonie, généralement une période creuse pour la déforestation.

«Les deux premiers mois de cette année ont tous deux établi des records en matière de déforestation, 629 kilomètres carrés jusqu'à présent, soit plus du triple que l'année dernière», s'est alarmé vendredi Romulo Batista, de Greenpeace.

«Crimes environnementaux»

Les craintes sont grandes que 2022 ne batte le triste record de déforestation de 13'235 kilomètres carrés enregistré entre août 2020 et juillet 2021, selon un autre programme de surveillance de l'INPE, Prodes, dont les relevés ont débuté à 1988.

«Cette augmentation absurde montre l'absence de politiques de lutte contre la déforestation et les crimes environnementaux en Amazonie de la part de l'actuelle administration. La destruction ne s'arrête tout simplement pas», a ajouté M. Batista dans un communiqué.

Le président brésilien Jair Bolsonaro, qui fait pression pour ouvrir des terres protégées à l'agronégoce et à l'exploitation minière, s'est attiré les foudres de la communauté internationale en raison de l'augmentation de la déforestation et des incendies en Amazonie.

Depuis que le président d'extrême droite a pris ses fonctions en 2019, la déforestation annuelle moyenne de l'Amazonie brésilienne, une ressource cruciale pour freiner le changement climatique, a augmenté de plus de 75% par rapport à la décennie précédente.

Des milliers d'hectares de forêts sont détruits pour étendre les surfaces agricoles du Brésil, le plus grand exportateur mondial de boeuf et de soja.

ATS