Choc en Suède

Deux morts dans une attaque dans un lycée en Suède

hl

22.3.2022 - 00:46

Deux femmes sont décédées dans une attaque à l'arme blanche commise lundi dans un lycée à Malmö en Suède, a annoncé la police suédoise. Un élève de 18 ans a été arrêté. Le mobile des agressions n'est pas encore connu.

L'attaque a été commise dans l'école Malmö Latin.
ATS

hl

22.3.2022 - 00:46

Les deux femmes, âgées d'une cinquantaine d'années, «étaient des employées de l'école» Malmö Latin, un lycée du centre de la troisième ville du pays, a précisé la police dans un communiqué.

Selon les médias locaux, l'auteur présumé des meurtres a lui-même contacté le numéro d'urgence pour dire où il se trouvait, qu'il avait posé son arme et qu'il reconnaissait avoir tué deux personnes. Selon plusieurs médias suédois, il était armé d'un couteau et d'une hache.

L'interpellation s'est faite sans difficulté peu après l'arrivée d'une première patrouille, selon le récit de la police.

Plus tôt dans la soirée, un premier bilan avait fait état de deux blessés parmi la cinquantaine de personnes se trouvant dans l'établissement au moment des faits. Les deux victimes «ont été conduites à l'hôpital, mais leurs vies n'ont pas pu être sauvées», ont expliqué les autorités.

Le suspect a agi seul

Alertée vers 17h15, la police avait dépêché d'importants moyens et une première patrouille avait pu entrer dans l'établissement. Des images montrent des policiers lourdement équipés et armés inspecter l'intérieur du bâtiment.

Aucun mobile n'a été établi ni même évoqué. Après avoir longuement inspecté les lieux et interrogé des témoins, les autorités sont convaincues que le suspect a agi seul.

«Un grand travail nous attend pour comprendre ce qui s'est passé et la motivation derrière cet acte effroyable», a commenté une des responsables de l'enquête.

En janvier, également dans le sud de la Suède, un adolescent de 16 ans avait été arrêté après avoir blessé un élève et un enseignant dans la ville de Kristianstad.

Cette affaire avait été liée à une attaque similaire commise en août dans la ville d'Eslov, à environ 50 kilomètres de là, lorsqu'un élève avait attaqué un employé d'école de 45 ans.

Aucun lien n'a été établi à ce stade avec l'affaire de Malmö.

hl