France voisine

Ecole musulmane à Albertville: le maire va faire appel

ats

14.4.2021 - 11:55

Le maire d'Albertville, dans le département de la Savoie, va faire appel de la décision du tribunal administratif de Grenoble qui l'oblige à accorder un permis de construire pour une école musulmane, a-t-il annoncé mercredi à France Bleu Pays de Savoie. L'école doit accueillir 400 élèves. Albertville compte environ 20'000 habitants.

ats

14.4.2021 - 11:55

Indian Muslim children attend a class at a madrasa, or religious school, during the holy month of Ramadan in Hyderabad, India, Wednesday, July 2, 2014. Muslims throughout the world are marking the holy month of Ramadan, where observants fast from dawn till dusk. (AP Photo/Mahesh Kumar A.)
Ce projet d'école primaire est porté par la Confédération islamique Millî Görüs (CIMG), proche de la Turquie.(Image d'illustration)
KEYSTONE

«Nous n'avons pas encore fait appel, mais nous le ferons», a confirmé auprès de l'AFP Frédéric Burnier-Framboret. L'élu s'oppose à ce projet d'école primaire porté par la Confédération islamique Millî Görüs (CIMG), proche de la Turquie. L'affaire a fait réagir jusqu'au gouvernement français.

Dans une décision du 6 avril, la justice administrative a annulé le refus du permis de construire, qui avait été déposé en 2019 par l'association pour implanter cette école. Le tribunal a estimé que les motifs avancés par la mairie, portant notamment sur les places de stationnement, n'étaient pas recevables.

«Je n'avais que le moyen de l'urbanisme pour contrer ce permis», a expliqué le maire d'Albertville. «Nous allons revoir notre copie», a-t-il ajouté. Le préfet de Savoie l'avait incité à faire appel, jugeant ce projet «séparatiste».

«On n'a pas l'intention de faire une école communautariste ou islamiste», a répondu sur France Bleu Pays de Savoie Engin Seller, le président de l'association Millî Görüs d'Albertville, assurant n'avoir «rien à voir avec la Turquie». Pour lui, l'établissement est une école confessionnelle, «comme ont les catholiques et les juifs».

ats